Une tournée d’été contre les systèmes de cages

Une tournée d’été contre les systèmes de cages

Action de GAIA
04 juillet 2019

À vos agendas

Rejoignez nos bénévoles près de chez vous.

  • jeudi 25 juillet – Bruxelles : rue Neuve (en face de l’Inno et de l’Eglise Notre-Dame du Finistère)
  • vendredi 26 juillet – Tournai : sur la Grand-Place
  • mardi 30 juillet – Namur : place de l’Ange (au centre)
  • mercredi 31 juillet – Anvers : sur le Meir
  • jeudi 1 août – Genk : sur le Stadsplein
  • vendredi 2 août – Louvain : au croisement des rues Diestsestraat et Vaartstraat
  • mardi 6 août – Liège : place de la Cathédrale (devant Exki)
  • mercredi 7 août – Gand : sur le Korenmarkt, au bout de la rue Veldstraat
  • jeudi 8 août – Arlon : dans la Grand Rue (au croisement avec le Marché aux légumes)
  • mardi 13 août – Charleroi : Boulevard Joseph Tirou 40 (KBC Bank)
  • mercredi 14 août – Blankenberge : sur la digue (devant la statue Lippens & Debruyne)
  • vendredi 16 août – Eupen : sur le Marktplatz

Pour chaque date, nous serons présents sur les lieux de 10h à 17h30.

Tournée d'été 2019

La caravane de GAIA reprendra la route cette année pour notre tournée d’été annuelle, qui se tiendra du 25 juillet au 16 août prochain. Au total, 12 étapes seront prévues, au départ de Bruxelles et à travers la Flandre et la Wallonie. Pour ce nouveau volet estival, GAIA souhaite recueillir le soutien d’un maximum de citoyens afin de mettre fin aux systèmes de cages dans l’Union européenne. Cette action est soutenue par 140 ONG partenaires.

Saviez-vous que, chaque année, plus de 300 millions d’animaux sont élevés dans des cages en Europe ? Les cages sont cruelles et inutiles. Elles doivent disparaître. Pour GAIA, il est en effet temps de donner à cette thématique l’ampleur publique qu’elle mérite : la prise de conscience que le cages ont des effets dévastateurs sur les animaux – une catégorie d’êtres vivants sensibles, particulièrement vulnérables, avec des besoins qui leurs sont propres.

Beaucoup de gens l’ignorent, mais ces conditions de confinement extrême privent de tout bonheur de vivre, mais aussi du confort le plus élémentaire, des êtres sensibles : des lapins, des cailles, des canards, des oies, des poules peuvent à peine se mouvoir, les truies ne peuvent même pas se retourner. En Belgique, aussi, près de 85 % des animaux sont élevés de manière intensive.

Pour mettre fin à ce cauchemar en Europe, nous travaillons avec un réseau de plus de 140 ONG partenaires. Ensemble, nous devons absolument récolter 1,3 millions de signatures avant la fin de l’été pour notre initiative citoyenne européenne. Seule manière pour obliger la Commission européenne à prendre ce sujet au sérieux.

Et pour cela, nous avons besoin de vous, des membres de votre famille et de vos amis ! Alors, n’hésitez pas à venir nombreux pour signer notre pétition, discuter avec nos bénévoles et montrer votre soutien sur Instagram. Chaque signature compte.

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.