Questions fréquentes

Afin de récolter le plus d'argent possible pour aider les animaux qui sont traités de manière irrespectueuse, nous louons des bases de données de lecteurs, de consommateurs ou de donateurs d'autres organisations à but non lucratif pour trouver de nouveaux donateurs.

C'est ainsi que votre adresse s'est retrouvée sur notre liste de diffusion.

Nous contacterons notre fournisseur d'adresses Direct Social Communications nv (DSC) pour lui demander de retirer vos coordonnées de la liste. Il vous suffit de nous envoyer un e-mail avec vos nom, prénom et adresse à correspondance@gaia.be.

Sachez par ailleurs que GAIA se fonde sur « l’intérêt légitime » comme base juridique pour le traitement des données à caractère personnel dans le cadre de ses activités de collecte de fonds. Ceci est en accord avec la nouvelle réglementation européenne sur la protection des données personnelles qui est entrée en vigueur le 25 mai 2018.

Pour plus d'informations sur notre politique de confidentialité et le traitement des données à caractère personnel, veuillez consulter notre site web : https://www.gaia.be/fr/mentions-legales

 

Il existe globalement deux formes de testament, le testament authentique ou notarié, rédigé par votre notaire en présence de témoins, et le testament olographe qui est manuscrit et signé de votre main. L’intervention d’un notaire pour un testament olographe n’est pas nécessaire, mais nous vous conseillons de faire vérifier le contenu de votre testament olographe par un juriste qui veillera à ce que la formulation utilisée soit claire et correcte.

Il ne s’agit pas d’une obligation légale mais il est fortement recommandé de faire enregistrer votre testament par un notaire dans le Registre Central des Testaments. Ceci garantit le lien d’information entre le décès du testateur et l’existence d’un testament. Le Registre Central des Testaments n’est pas informé du contenu du testament mais seulement de son existence et de qui l’a enregistré. Les frais d’enregistrement varient entre 65€ et 100€ (dépendant du notaire).

Contrairement à d’autres associations, GAIA n’impose pas de montant minimum pour les legs. Notre association ne perçoit pas de subsides et fonctionne uniquement grâce aux dons et legs de ses membres. Mais pour pouvoir accepter un legs, le legs doit évidemment rester positif après déduction des droits de succession et des frais liés à l’exécution du testament. Nous vous conseillons dès lors de vous adresser à votre notaire ou à notre juriste qui calculera les frais liés au(x) montant(s) que vous souhaitez léguer à votre(vos) bénéficiaire(s).

Aucun problème : écrivez-nous à l’adresse correspondance@gaia.be en indiquant vos nom, prénom, votre ancienne adresse et votre nouvelle adresse. Nous ajusterons les données immédiatement dans votre fiche. Il se peut que vous receviez encore des courriers à votre ancienne adresse : la mise en place du changement d’adresse prend en effet parfois un peu de temps. Nous restons évidemment à votre disposition pour toute autre question.

Merci de vous soucier de celle-ci ! Écrivez-nous à l’adresse correspondance@gaia.be en mentionnant votre nom, prénom et votre adresse : nous vous informerons au plus vite de la date à laquelle vous devriez recevoir votre carte.

Afin de récolter le plus d'argent possible pour aider les animaux qui sont traités de manière irrespectueuse, nous louons des bases de données de lecteurs, de consommateurs ou de donateurs d'autres organisations à but non lucratif pour trouver de nouveaux donateurs.

C'est ainsi que votre adresse s'est retrouvée sur notre liste de diffusion.

Nous contacterons notre fournisseur d'adresses Direct Social Communications nv (DSC) pour lui demander de retirer vos coordonnées de la liste. Il vous suffit de nous envoyer un e-mail avec vos nom, prénom et adresse à correspondance@gaia.be.

Au nom des animaux, merci de tout cœur ! Vous pouvez effectuer un don directement en ligne en cliquant ici.  

Si vous préférez ne pas payer en ligne, vous pouvez verser le montant de votre don sur le compte bancaire suivant : BE32 00123616 8202.  

Si vous souhaitez recevoir un bulletin de versement, il vous suffit de nous contacter au 02/245 29 50 ou d’envoyer un e-mail avec vos nom, prénom et adresse à info@gaia.be en indiquant comme sujet "Je souhaite un bulletin de versement". 

Merci pour votre soutien ! Il est préférable d'aller avec de l'argent liquide chez Bpost et non de vous rendre à votre banque habituelle, car ils n'y font que des transferts d'argent entre comptes bancaires. Chez Bpost, vous pouvez demander au guichet de déposer l'argent sur le compte BE32 00123616 8202, en mentionnant la communication « Don à GAIA ». 

Merci pour votre soutien ! La marche à suivre est identique à celle d’un don en tant que particulier : nous vous invitons à effectuer votre don sur le compte bancaire de GAIA (BE32 0012 3616 8202) avec la communication « Don ». Si vous souhaitez recevoir une preuve de ce versement, n’hésitez pas à nous en faire la demande à l’adresse membre@gaia.be

Merci pour votre engagement et votre souhait de partager votre implication en faveur du bien-être animal ! Vous pouvez le faire en partageant ce site ou nos pages sur les réseaux sociaux, en faisant signer nos pétitions, en parlant de nos campagnes autour de vous. Vos amis souhaitent obtenir de la documentation au sujet de GAIA ? Qu’ils n’hésitent pas à nous en faire la demande à l’adresse info@gaia.be : nous leur en enverrons avec plaisir.

Notre newsletter vous permet d’être tenu au courant de nos actualités, campagnes, actions et victoires. Cliquez ici pour vous inscrire. Si vous voulez recevoir toutes les nouvelles encore plus rapidement, installez notre application (en cliquant ici) et/ou suivez-nous sur FacebookInstagram, ou Twitter.

Pour vous désabonner de cette lettre d'information, cliquez sur se désabonner en bas de la page. Si vous souhaitez vous y abonner dans une autre langue, rendez-vous sur la version de notre site web correspondant à votre choix et réinscrivez-vous depuis là.

 

Nous sommes désolés d’apprendre cela... merci pour votre soutien jusqu’à présent ! Afin de nous faire part de votre décision, écrivez-nous à l’adresse correspondance@gaia.be en indiquant dans l'objet "Je souhaite mettre fin à mon adhésion". Nous mettrons fin nos envois à votre adresse ainsi que (le cas échéant) à votre prélèvement automatique en faveur de GAIA. Nous serions intéressés de connaître les raisons de votre choix, si vous avez la possibilité de les partager avec nous lors de l’envoi de votre e-mail.

Aucun problème : il vous suffit de nous écrire à l’adresse correspondance@gaia.be en indiquant votre souhait (arrêt, montant à modifier) ainsi que vos nom, prénom et adresse. Nous effectuerons le changement demandé.

Merci pour votre intérêt ! Nous serons ravis de vous envoyer notre brochure d’informations et d’échanger avec vous sur votre projet si vous le souhaitez. Il vous suffit de prendre contact avec notre équipe par téléphone au 02 245 29 50 ou par e-mail à l’adresse spécifique testament@gaia.be. Vous pouvez aussi visiter la page relative aux legs sur ce site web (en cliquant ici).

Malheureusement, nous ne disposons pas d'une version numérique de notre magazine. Si vous ne l’avez pas reçu, nous pouvons bien entendu vous le renvoyer. Si vous ne souhaitez ne plus le recevoir, il vous suffit de nous envoyer un courriel à ce sujet à l’adresse correspondance@gaia.be.

GAIA travaille en toute indépendance et ne reçoit aucune subvention du gouvernement : l’association ne peut donc malheureusement pas délivrer d’attestations fiscales. Nous pouvons vous faire parvenir une preuve de vos dons pour l’année écoulée mais sachez que ce document n’a pas la même valeur que l’attestation demandée par l’administration fiscale. Il vous suffit de nous écrire à l’adresse correspondance@gaia.be en mentionnant vos nom, prénom et adresse.

Merci pour votre implication ! Nous avons la chance de compter sur des donateurs et membres engagés qui sont plein d’imagination afin d’aider à récolter des fonds pour GAIA. Il peut s’agir d’inclure GAIA dans une liste de naissance ou de mariage, de démarrer une récolte de fonds sur Facebook à l’occasion de votre anniversaire, d’organiser une soirée spéciale, ou encore de vendre vos créations (« animal friendly »). Vous souhaitez nous faire part de vos idées ? Écrivez-nous à l’adresse info@gaia.be

Avant toute chose, sachez que la mission de GAIA est bien de défendre le bien-être des animaux. GAIA défend le bien-être des animaux de ferme, des animaux à fourrure, des animaux de laboratoire, des animaux de zoo et des animaux domestiques. Afin de travailler efficacement, nous nous concentrons sur la lutte contre les formes organisées de cruauté envers les animaux. Bien sûr, GAIA prend très au sérieux les cas individuels de cruauté et de négligence envers les animaux, mais ils ne font pas partie de notre mission. Toutefois, vous trouverez ici des conseils et les informations nécessaires sur les services gouvernementaux spécialisés et les associations que vous pouvez contacter pour ce genre de problèmes.

Il est préférable que vous contactiez la police et les autorités de protection des animaux de la région concernée, qui peuvent envoyer un inspecteur sur place. Ces coordonnées se trouvent dans les ‘Pages Jaunes’, rubrique ‘protection des animaux’. Sachez cependant que les autorités locales de protection des animaux ne sont pas autorisées à établir des rapports officiels ou à confisquer des animaux : il est donc important que vous portiez également plainte auprès de la police locale. Si la police ne prend pas votre plainte au sérieux et qu'aucune mesure n'est prise, il faut alors passer par votre conseiller communal pour le bien-être animal. Les coordonnées de ce dernier se trouvent sur le site web de la commune concernée.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également prendre contact avec le service de protection des animaux

Ils peuvent également envoyer un inspecteur sur place et prendre les mesures appropriées.

Nous espérons que nous avons pu vous mettre sur la bonne voie ! Si vous avez encore d’autres questions, n’hésitez pas à nous contacter bien entendu.

Nous respectons les choix de nos membres : il vous est ainsi possible de choisir le nombre de courriers et de magazines que vous recevez de la part de GAIA. Il vous suffit d’envoyer un courriel avec vos nom, prénom et adresse à correspondance@gaia.be en indiquant vos préférences. Merci pour votre soutien !

Nous sommes sûrs que votre meilleur ami vous attend dans un refuge ! Via www.jadopte.be, vous pouvez trouver un aperçu des animaux qui y attendent leur famille. Vous cherchez un refuge pour animaux près de chez vous ? Alors cliquez ici.  

GAIA a en effet 2 numéros de compte différents, chacun dédié aux particularités de notre action. Si le compte bancaire que vous lisez se termine par 0661 ou 8202, vous pouvez être certain qu'il s'agit bien de l'un des deux comptes de GAIA.

GAIA propose de s’occuper des animaux de compagnie de ses testateurs à leur décès. Nous disposons d’un réseau de familles bienveillantes qui accueillent les animaux qui nous sont confiés et leur offrent un foyer chaleureux et les soins vétérinaires dont ils ont besoin. Si tel est votre souhait, nous vous demandons de bien l’indiquer dans votre testament, par la mention « Je souhaite que GAIA se charge de mes animaux après mon décès ».

Merci de veiller à nous le signaler ! Écrivez-nous à l’adresse correspondance@gaia.be en indiquant vos nom, adresse et votre nouveau numéro de compte et nous effectuerons le changement. Si vous avez un ordre permanent en cours en faveur de GAIA, vous devez alors le signaler directement à votre banque.

Nous préférerions également ne pas avoir à envoyer des calendriers, stylos, cartes et autres cadeaux. Mais les campagnes précédentes ont montré que nous recevons davantage de dons si nous joignons un cadeau à la lettre - même si nous prenons bien sûr en compte le coût de ce cadeau. Plus de dons signifie que nous pouvons davantage aider les animaux, ce qui est notre souhait mais aussi celui de nos donateurs et membres. Certains d’entre eux offrent d’ailleurs ces petites attentions à leurs proches, leurs enfants et petits-enfants : peut-être connaissez-vous quelqu’un à qui ils pourraient faire plaisir ?  

Si vous préférez ne pas en recevoir, nous respectons bien entendu votre choix : écrivez-nous à l’adresse correspondance@gaia.be avec vos coordonnées complètes en indiquant dans l’objet « Je ne souhaite plus recevoir de cadeaux ». Nous adapterons votre fiche.

Divers tests au fil du temps nous ont montré que les personnes ne font pas spontanément un don lorsqu'ils reçoivent un e-mail. Dès que nous constaterons que les campagnes par courrier électronique rapportent suffisamment d'argent, nous utiliserons également ce canal. Par ailleurs, l’association est bien entendu soucieuse de son impact environnemental et utilise, par exemple, du papier FSC pour l’impression de son magazine.

GAIA travaille en toute indépendance et ne reçoit aucune subvention du gouvernement : l’association ne peut donc malheureusement pas délivrer d’attestations fiscales. Nous pouvons vous faire parvenir une preuve de vos dons pour l’année écoulée mais sachez que ce document n’a pas la même valeur que l’attestation demandée par l’administration fiscale. Il vous suffit de nous écrire à l’adresse correspondance@gaia.be en mentionnant vos nom, prénom et adresse. 

La loi détermine les héritiers et leur niveau : le conjoint survivant, les enfants, les petits-enfants, les frères et sœurs, oncles, tantes ou cousins. S’il n’y a pas d’héritiers légaux et que vous n’avez pas rédigé de testament, vos biens iront à l’état.

GAIA paie moins de droits de succession que les autres légataires. En région wallonne, GAIA bénéficie d’un taux de 7%. En Flandre, le taux est de 0%. La région de Bruxelles-capitale applique des taux différents selon le type d’association. GAIA étant une association qui ne perçoit pas de subsides, est soumis à un impôt sur la succession de 25%.

Il s’agit de transmettre tout ou une partie de ses avoirs à une bonne œuvre dans le but de continuer à soutenir ses missions après son décès et donner un sens à son héritage. Vous décidez du patrimoine que vous souhaitez transmettre et contactez le département Legs et Testaments de l ’association caritative ou votre notaire pour inclure la bonne oeuvre dans votre testament. Les associations caritatives bénéficient de droits de succession réduits sur les legs dont elles sont bénéficiaires.

Si vous rédigez un testament en faveur de GAIA, vous devrez reprendre les informations suivantes :

Notre nom : Global Action In The Interest Of Animals

Notre forme juridique : association sans but lucratif

Notre numéro d’entreprise : 0448.077.642

Notre siège social : Galerie Ravenstein 27 – 1000 Bruxelles

Nous ne conservons que les informations et coordonnées des personnes qui font un don à GAIA. Ce sont les informations suivantes :  

  • Adresse : Nom, adresse complète, numéro de compte bancaire, langue, numéro de téléphone (si connu), courriel (si connu) et toute autre coordonnée que vous nous auriez fournie.  
  • Dons : montant, date, numéro de compte sur lequel vous avez fait un don, campagne suite à laquelle vous avez fait un don, toute notification et le numéro du compte bancaire avec lequel vous avez fait le don. Nous conservons ces informations par obligation légale. 
  • Campagnes : nous enregistrons également toutes les campagnes de GAIA que vous avez reçues. Cela nous permet notamment de vérifier si nos envois sont effectués correctement. 

Vous avez toujours la liberté de choisir votre notaire. Si vous ne connaissez pas de notaire dans votre région, GAIA peut vous renseigner un notaire. GAIA respectera toujours votre volonté et exécutera votre testament avec le notaire que vous avez désigné.

Nous nous tenons à votre disposition pour envisager votre projet avec vous. Nous travaillons également avec des juristes qui pourront vous apporter leur aide et répondre à vos questions. Vous pouvez demander notre brochure Legs par mail à l’adresse testament@gaia.be; ou par téléphone au 02/245 29 50

Formulaire de contact

Vous avez des questions, des remarques, des suggestions ?

Contactez nous via le formulaire suivant ou par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 17h30 au 0032 (0)2 245 29 50