GAIA a la chance de pouvoir compter sur 85.000 fidèles membres et donateurs qui soutiennent son activité et lui permettent de poursuivre sa mission : œuvrer pour obtenir davantage de respect pour les animaux et leur bien-être. L’association ne reçoit en effet aucun subside : elle dépend à 100% de la générosité de ces amis des animaux !

Consultez notre rapport annuel.

Parmi ceux-ci, certains choisissent de continuer, après leur disparition, à faire la différence dans ce noble combat. Nous leur sommes infiniment reconnaissants, eux qui s’engagent pour l’avenir de GAIA et pour un futur plus radieux pour les animaux.

En effet, outre la famille et les amis, vous pouvez également inclure une bonne cause dans votre testament. 

Afin d’en apprendre davantage, demandez votre brochure d’informations, gratuite et sans engagement ou par téléphone au 02 505 00 32.

Quelques questions fréquemment posées à propos des legs

Découvrez ici une sélection des questions les plus fréquemment posées à propos des testaments. Vous avez encore des questions après avoir lu ceci ? N'hésitez pas à nous contacter à l'adresse testament@gaia.be; ou au 02 245 29 50.

Il s’agit de transmettre tout ou une partie de ses avoirs à une bonne œuvre dans le but de continuer à soutenir ses missions après son décès et donner un sens à son héritage. Vous décidez du patrimoine que vous souhaitez transmettre et contactez le département Legs et Testaments de l ’association caritative ou votre notaire pour inclure la bonne oeuvre dans votre testament. Les associations caritatives bénéficient de droits de succession réduits sur les legs dont elles sont bénéficiaires.

Il existe globalement deux formes de testament, le testament authentique ou notarié, rédigé par votre notaire en présence de témoins, et le testament olographe qui est manuscrit et signé de votre main. L’intervention d’un notaire pour un testament olographe n’est pas nécessaire, mais nous vous conseillons de faire vérifier le contenu de votre testament olographe par un juriste qui veillera à ce que la formulation utilisée soit claire et correcte.

Si vous rédigez un testament en faveur de GAIA, vous devrez reprendre les informations suivantes :

Notre nom : Global Action In The Interest Of Animals

Notre forme juridique : association sans but lucratif

Notre numéro d’entreprise : 0448.077.642

Notre siège social : Galerie Ravenstein 27 – 1000 Bruxelles

GAIA paie moins de droits de succession que les autres légataires. En région wallonne, GAIA bénéficie d’un taux de 7%. En Flandre, le taux est de 0%. La région de Bruxelles-capitale applique des taux différents selon le type d’association. GAIA étant une association qui ne perçoit pas de subsides, est soumis à un impôt sur la succession de 25%.

Il ne s’agit pas d’une obligation légale mais il est fortement recommandé de faire enregistrer votre testament par un notaire dans le Registre Central des Testaments. Ceci garantit le lien d’information entre le décès du testateur et l’existence d’un testament. Le Registre Central des Testaments n’est pas informé du contenu du testament mais seulement de son existence et de qui l’a enregistré. Les frais d’enregistrement varient entre 65€ et 100€ (dépendant du notaire).

Vous avez toujours la liberté de choisir votre notaire. Si vous ne connaissez pas de notaire dans votre région, GAIA peut vous renseigner un notaire. GAIA respectera toujours votre volonté et exécutera votre testament avec le notaire que vous avez désigné.

La loi détermine les héritiers et leur niveau : le conjoint survivant, les enfants, les petits-enfants, les frères et sœurs, oncles, tantes ou cousins. S’il n’y a pas d’héritiers légaux et que vous n’avez pas rédigé de testament, vos biens iront à l’état.

GAIA propose de s’occuper des animaux de compagnie de ses testateurs à leur décès. Nous disposons d’un réseau de familles bienveillantes qui accueillent les animaux qui nous sont confiés et leur offrent un foyer chaleureux et les soins vétérinaires dont ils ont besoin. Si tel est votre souhait, nous vous demandons de bien l’indiquer dans votre testament, par la mention « Je souhaite que GAIA se charge de mes animaux après mon décès ».

Contrairement à d’autres associations, GAIA n’impose pas de montant minimum pour les legs. Notre association ne perçoit pas de subsides et fonctionne uniquement grâce aux dons et legs de ses membres. Mais pour pouvoir accepter un legs, le legs doit évidemment rester positif après déduction des droits de succession et des frais liés à l’exécution du testament. Nous vous conseillons dès lors de vous adresser à votre notaire ou à notre juriste qui calculera les frais liés au(x) montant(s) que vous souhaitez léguer à votre(vos) bénéficiaire(s).

Nous nous tenons à votre disposition pour envisager votre projet avec vous. Nous travaillons également avec des juristes qui pourront vous apporter leur aide et répondre à vos questions. Vous pouvez demander notre brochure Legs par mail à l’adresse testament@gaia.be; ou par téléphone au 02/245 29 50