Les supermarchés belges arrêtent la vente de viande de kangourou

Les supermarchés belges arrêtent la vente de viande de kangourou

Succès
17 janvier 2020

Après une semaine d'actions ciblées, GAIA a successivement réussi à convaincre Carrefour Belgique, Makro, Cora, Match et finalement Spar (Colruyt Group) d'abandonner la vente de viande de kangourou. « Nous saluons la décision des chaînes de supermarchés. En mettant un terme à la vente de viande de kangourous dans leurs rayons, Carrefour Belgique, Cora, Makro, Match et Spar donnent un signal important au gouvernement et au consommateur : la viande de kangourou n'a rien à faire dans nos supermarchés, déclare Ann De Greef, directrice de GAIA. Il est temps que les parlementaires s'emparent de cette question et demandent à la ministre fédérale de l'Économie, Nathalie Muylle (CD&V), d'interdire l'importation de viande de kangourou en Belgique. »

Une semaine a suffi pour convaincre l’ensemble des supermarchés belges d’arrêter la vente de viande de kangourous. La principale association de défense des animaux en Belgique s’est livrée à une action de « name and shame » : pendant plusieurs jours, les sympathisants de GAIA ont inondé les services clientèle et les réseaux sociaux des principales chaînes de supermarchés belges en leur demandant l’arrêt immédiat de la commercialisation de la viande de kangourou.

Si l’association se réjouit des annonces faites par les enseignes, elle déplore la continuité de la chasse aux kangourous en Australie, et ce en dépit des incendies qui ravagent le pays. En abattant 1,6 millions de kangourous par an, le pays exporte annuellement plus de 3.000 tonnes de viande de kangourou dans plus de 60 pays. Dont la Belgique. Avec 632 tonnes annuelles de viande de kangourou importées chaque année (ce qui représente 180.000 animaux), notre pays est le premier importateur mondial de cette viande, devant l’Allemagne et la Papouasie-Nouvelle-Guinée. 27% de la viande de kangourou exportée par l’Australie arrive en Belgique.

Une violence organisée 

« La viande de kangourou est le résultat d’une chasse particulièrement cruelle : les kangourous sont chassés de nuit au fusil. Rarement touchés à la tête, ils sont condamnés à une longue agonie », explique Ann De Greef. La chasse commerciale fait aussi des victimes collatérales : chaque année, environ 800.000 très jeunes joeys (encore dans la poche de leur mère) et 300.000 moins jeunes (à même de se déplacer) sont abandonnés à une mort certaine ou massacrés. « Lorsqu’ils ne sont pas abandonnés à leur sort, les joeys sont abattus en leur cognant violemment le crâne. Les bébés joeys, qui sont encore dans la poche de leur mère, sont quant à eux décapités. Ces méthodes brutales de mise à mort sont légalement autorisées », détaille Ann De Greef. Et d’alerter : « Or malgré les feux de brousse qui ravagent déjà la population de kangourou, le gouvernement australien prévoit un quota de chasse autorisé de 6 millions de kangourous pour 2020. »

Pour une interdiction légale

Par conséquent, GAIA demande au gouvernement belge d’interdire définitivement les importations de viande de kangourou : « La Belgique a joué un rôle de pionnier en étant le premier pays à interdire les produits issus de la chasse aux phoques. Et ce n’est que sous son impulsion que l’Union européenne a interdit le commerce de produits dérivés de phoques en 2009. Une Région, un État, un gouvernement fédéral peuvent changer la donne durablement. Y compris pour la viande de kangourou, insiste Ann De Greef. Il est temps que les parlementaires s’emparent de ce problème et demandent à la ministre fédérale de l’Économie, Nathalie Muylle (CD&V), d’interdire l’importation de viande de kangourou en Belgique. »

Plus d'actualités sur:

Sauvez les kangourous

Signez la pétition et mettez fin au commerce de viande de kangourou en Belgique !
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.