GAIA : le gouvernement bruxellois laisse souffrir des milliers de moutons et de bovins

GAIA : le gouvernement bruxellois laisse souffrir des milliers de moutons et de bovins

Action de GAIA
22 octobre 2021

GAIA : le gouvernement bruxellois laisse souffrir des milliers de moutons et de bovins

Michel Vandenbosch : "La lâcheté politique de certains l’a emportée. Dès à présent nous ne pouvons qu’espérer en la sagesse du Parlement."

GAIA trouve particulièrement regrettable que le gouvernement bruxellois ne soit pas parvenu hier à un accord sur l'interdiction de l'abattage sans étourdissement. Il est très regrettable qu'au sein du gouvernement bruxellois, certains continuent à faire obstruction et à s'opposer à ce que la Cour constitutionnelle valide comme une mesure justifiée, proportionnée et nécessaire : interdire l'abattage sans étourdissement afin d'éviter la souffrance inutile et évitable de milliers d'ovins et de bovins. GAIA regrette la lâcheté politique de ceux qui, au sein du gouvernement de Bruxelles, se refilent la patate chaude et inventent toutes sortes d'excuses pour ne pas avoir à se décider.

Sagesse

Apparemment, le Parlement devra maintenant se pencher sur la question. GAIA espère que le parlement bruxellois, inspiré par l'arrêt de la Cour constitutionnelle, fera preuve d'autant de sagesse que les parlements flamand et wallon. Michel Vandenbosch, président de GAIA : "J’ai vraiment l’impression que certains refusent de se rendre compte des arrêts de la Cour de justice de l'UE et de la Cour constitutionnelle belge qui ont conclu, après avoir soigneusement pesé tous les arguments, que les interdictions flamande et wallonne de l'abattage sans étourdissement sans exception pour l'abattage religieux, ont trouvé le juste équilibre entre la liberté religieuse et les intérêts du bien-être animal. Je ne peux qu'espérer que les députés bruxellois, dans toute leur sagesse, parviendront tout comme les Cours suprêmes de l’UE et de la Belgique à la conclusion que la liberté de religion ne peut et ne doit pas justifier la douleur et la souffrance inutiles des animaux.”

Plus d'actualités sur:

Pour une interdiction de l’abattage sans étourdissement à Bruxelles-Capitale

Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.