GAIA s'oppose à la période de tolérance envisagée par Laurette Onkelinx

GAIA s'oppose à la période de tolérance envisagée par Laurette Onkelinx

GAIA informe
16 août 2011

L'INTERDICTION EUROPÉENNE DES CAGES CLASSIQUES DOIT ÊTRE RIGOUREUSEMENT RESPECTÉE

Bruxelles, 16 août 2011 – Ensemble avec l'association de coordination Eurogroup for Animals, l'organisation de défense des animaux GAIA s'oppose à une politique de tolérance à l'égard des infractions à la Directive européenne interdisant, à partir du 1er janvier 2012, les cages de batterie classique pour poules pondeuses. En réponse à une question parlementaire, la ministre en charge du bien-être animal, Laurette Onkelinx, a affirmé qu'elle envisageait une période de tolérance de six mois envers les entreprises qui n'auront pas encore adapté leur système d'élevage. GAIA et l'Eurogroup for Animals doutent de la pertinence d'une telle politique. « La directive est très claire : à partir du 1er janvier 2012, il sera interdit d'élever des poules dans des systèmes en cages conventionnelles », souligne Michel Vandenbosch, le président de GAIA. « Cette directive a été votée en 1999, les éleveurs ont disposé d'une période de 12 ans pour se conformer à la loi. »**

La Commission européenne doit rappeler la Belgique à l'ordre


GAIA et l'Eurogroup for Animals demandent à la Commission européenne de rappeler la Belgique à l'ordre. Par l'intermédiaire du commissaire européen chargé de la Santé et de la Protection des consommateurs, la Commission a en effet répété à plusieurs reprises qu'il ne pouvait être question d'un report de l'interdiction.

Entretien avec Laurette Onkelinx


Par ailleurs, GAIA et l'Eurogroup for Animals sollicitent un entretien dans les plus brefs délais avec la ministre Laurette Onkelinx. « Madame la ministre a vraisemblablement écouté les requêtes des producteurs. En tant que ministre du Bien-être Animal, il est à présent temps qu'elle prête également l'oreille à nos arguments en faveurs du bien-être des poules pondeuses », explique Michel Vandenbosch.

Campagne de GAIA en faveur des poules pondeuses


GAIA, qui vient de terminer sa campagne estivale pour la fin de l'élevage de poules en cages, cherche à inciter les supermarchés à ne plus utiliser d'œufs issus de poules en cages dans leurs mayonnaises, biscuits, pâtes, et autres produits contenant des œufs. GAIA demande également aux éleveurs qui n'ont pas encore adapté leurs installations d'adopter des systèmes d'élevages répondant mieux aux besoins de bien-être des poules pondeuses. En effet, si la Directive européenne interdit les cages classiques, elle permet toujours l'utilisation de cages dites « aménagées », qui n'améliorent que de façon dérisoire le bien-être des poules.

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.