Elevage de visons : l'interdiction aux Pays-Bas reste d'application !

Elevage de visons : l'interdiction aux Pays-Bas reste d'application !

Succès
10 novembre 2015

Les Pays-Bas maintiendront finalement l'interdiction de l'élevage de visons et d'autres animaux à fourrure, qui entrera en application en 2024. La Cour d'Appel nationale de La Haye a rendu sa décision ce matin, confirmant donc la légitimité de la loi néerlandaise interdisant la production de fourrure sur son territoire. L'année dernière, cette loi avait été suspendue suite aux démarches juridiques entreprises par l'industrie de la fourrure aux Pays-Bas.

Rappel des faits : fin 2012, le Parlement votait en faveur de l'interdiction de l'élevage d'animaux pour la production de fourrure. Prétextant avoir été lésés, les éleveurs néerlandais ont amené l'affaire devant le tribunal, qui leur a donné raison le 21 mai de l'année dernière, en jugeant qu'il s'agissait d'un « fait dommageable ». Avec pour résultat la suspension de l'interdiction d'élevage.

Ce matin, la Cour d'Appel de La Haye a cependant confirmé la validité de la loi. L'interdiction reste donc finalement d'application ! La cour estime que la période transitoire est suffisamment longue (la fermeture des élevages n'est prévue que pour 2024) pour que les éleveurs n'aient pas droit à des mesures compensatoires. La Fédération néerlandaise des éleveurs a déjà annoncé son intention d'aller en cassation pour renverser la décision de la Cour...

Victoire

Le jugement de ce matin n'en reste pas moins une belle victoire de nos collègues des associations néerlandaises Bont voor Dieren et Dierenbescherming, qui ont beaucoup lutté pour cette interdiction. GAIA mène également une campagne active pour une mesure similaire en Belgique. Un travail qui a déjà porté ses fruits puisque l'élevage d'animaux à fourrure est interdit en Wallonie, et la Région bruxelloise est sur le point d'adopter pareille mesure. Reste la Flandre, qui semble malheureusement faire la sourde oreille. GAIA maintient néanmoins la pression sur le gouvernement flamand, pour que l'interdiction de l'élevage d'animaux à fourrure soit nationale.

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.