La charte anti-discrimination de GAIA

La charte anti-discrimination de GAIA

15 septembre 2014

En tant qu'association de défense des animaux, GAIA fonde ses campagnes sur des expertises vétérinaires et des rapports scientifiques. Lors de l'abattage sans étourdissement, la souffrance de chaque animal est décuplée. C'est pourquoi cette forme d'abattage est condamnée par la Fédération des vétérinaires européens (FVE), l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), et en Belgique par l'Union Professionnelle Vétérinaire (UPV), la Société générale des Etudiants en Médecine Vétérinaire (SGEMV) et le Conseil du Bien-être animal qui rend des avis au ministre chargé du bien-être des animaux. Tous dénoncent les souffrances infligées aux animaux égorgés en toute conscience.

A l'occasion de sa campagne pour l'étourdissement obligatoire, GAIA souhaite rappeler qu'elle est une association qui milite pour un meilleur respect envers tous les êtres doués de sensibilité, sans distinction de race, de religion, de couleur de peau, d'origine sociale, de genre ou d'espèce. Inspirés par les combats de Gandhi ou Martin Luther King, nous sommes motivés par l'extension - au-delà de la frontière d'espèce - du respect dû à tout être capable de souffrir. Il serait ainsi injuste de nous soupçonner de pensées discriminantes à l'intérieur même du genre humain. Aussi, nous remercions tous les participants aux prochaines manifestations et tous les commentateurs de ne pas dévier vers des considérations discriminantes et de rester concentrés sur la question vétérinaire et sur le bien-être des animaux, qui est le seul enjeu de notre action.

Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.