5 mai : vote en Commission environnement du Parlement wallon sur l'interdiction de l'abattage sans étourdissement

5 mai : vote en Commission environnement du Parlement wallon sur l'interdiction de l'abattage sans étourdissement

GAIA informe
02 mai 2017

Depuis le début de l’année 2017, les séances de la Commission environnement du Parlement wallon sont rythmées par des discussions sur une possible interdiction de l’abattage des animaux sans étourdissement. Grâce aux propositions de décret introduites par les députés Josy Arens (cdH) et Christine Defraigne (MR), la Wallonie n’a jamais été aussi proche d’une loi imposant l’étourdissement avant chaque abattage, rituel y compris. Pour GAIA, il s’agit d’une mesure qui doit obligatoirement être appliquée sans exception afin d’épargner aux animaux une souffrance inutile : égorgés sans étourdissement, ils subissent une longue agonie en pleine conscience, que les techniques modernes permettent pourtant d’éviter.

Après plusieurs séances de la Commission environnement, lors desquelles les députés ont pu débattre de la proposition de décret (amendée suite à l’avis du Conseil d’Etat) et organiser des auditions (d’experts, de vétérinaires et de représentants des cultes musulman et juif), une date pour le vote a finalement été arrêtée, et mise à l’ordre du jour : le vendredi 5 mai prochain.

Lors des discussions, tous les groupes politiques représentés en Commission (PS, MR et cdH) ont manifesté à plusieurs reprises leur soutien à une loi sur l’interdiction de l’abattage sans étourdissement. GAIA se réjouit de cet accord unanime, mais espère évidemment qu’il se reflètera dans les votes. Tout comme nos 30.000 membres et les 9 Wallons sur 10 en faveur de l’étourdissement obligatoire, nous ne pourrions accepter que des politiques changent au dernier moment d’avis.

Ces dernières semaines, GAIA a organisé plusieurs actions (physiquement devant le Parlement, action courrier à l’adresse des députés wallons, spots TV et radio) pour faire valoir auprès des parlementaires wallons l’importance de cette mesure, et le soutien écrasant dont elle bénéficie au sein de la population.

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.