Pour ou contre l'étourdissement : moment de vérité en Wallonie

Pour ou contre l'étourdissement : moment de vérité en Wallonie

Action de GAIA
08 mars 2017

Le 20 mars prochain, la Commission Environnement du Parlement wallon décidera si oui ou non l'étourdissement des animaux doit être obligatoire lors de chaque abattage. Les députés Christine Defraigne (MR) et Josy Arens (cdH) vont en effet déposer, suite à l'avis du Conseil d'État, une version modifiée de leur proposition de décret pour l'interdiction de l'abattage sans étourdissement, qui fera donc l'objet d'un vote.

Envoyez un message aux politiques via l'encadré à droite sur votre écran ! (ci-dessous sur les mobiles)

Lors de la première présentation de la proposition en janvier dernier, tous les partis politiques ont marqué leur accord pour rendre l’étourdissement obligatoire avant l’abattage, sans exception, en tant que mesure minimale pour leur épargner une souffrance évitable.

Le Parlement avait cependant demandé l'avis du Conseil d'État avant de procéder au vote. Cet avis a été rendu, et c'est sur cette base que Christine Defraigne et Josy Arens ont modifié leur proposition de loi, tout en maintenant l'essentiel de l'objectif.

Ce vote est une occasion unique d'épargner une souffrance aussi terrible qu'évitable aux animaux. GAIA ne pourrait accepter que les partis politiques reviennent sur leur position et décident subitement de rejeter la proposition.

L'abattage sans étourdissement est jugé "inacceptable" par la Fédération des vétérinaires européens (FVE) et par l'Union Professionnelle Vétérinaire (UPV) de Belgique, entre autres. Tous dénoncent les souffrances subies par les animaux égorgés alors qu'ils sont encore conscients.

En Wallonie, 87 % des électeurs sont en faveur d'une interdiction de l'abattage sans étourdissement. Et 22 % des Wallons changeraient même de parti politique de préférence si celui-ci ne voulait pas interdire l’abattage sans étourdissement. (sondage IPSOS 2016).

En lançant une action courrier, GAIA appelle donc les Wallons à demander aux présidents de partis et aux députés que leur voix et celle des animaux soit entendue : il faut mettre fin à l'agonie des centaines de milliers de moutons et de bovins, et rendre obligatoire l'étourdissement !

Visionnez ci-dessous le spot TV que GAIA diffuse ces jours-ci pour convaincre les politiciens wallons de voter en faveur de l'étourdissement obligatoire. Cliquez ici pour écouter le spot radio.

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.