GAIA lance Jean-Claude Van Damme dans la bataille : le Bruxellois mondialement connu demande aux parlementaires bruxellois d'interdire l'abattage sans étourdissement

GAIA lance Jean-Claude Van Damme dans la bataille : le Bruxellois mondialement connu demande aux parlementaires bruxellois d'interdire l'abattage sans étourdissement

GAIA informe
13 juin 2022

« S'il vous plaît, faites-le pour les animaux »

Jean-Claude Van Damme est également extrêmement indigné par le résultat du vote sur l'interdiction de l'abattage sans étourdissement, qui a eu lieu la semaine dernière au Parlement de Bruxelles. Dans une vidéo distribuée par l’association de défense des droits des animaux GAIA, la star hollywoodienne appelle les députés bruxellois à approuver l'interdiction de l'abattage sans étourdissement en séance plénière le vendredi 17/6, et à mettre fin à la souffrance cruelle des animaux.

GAIA est bien sûr heureux du soutien de Jean-Claude Van Damme. Ce bruxellois de naissance a prouvé par le passé qu'il portait GAIA dans son cœur et qu'il se souciait des animaux. Cette attitude contraste avec celle des parlementaires bruxellois qui, à chaque fois qu'ils en ont l'occasion, parlent du bien-être des animaux pour la forme, mais qui, dans la pratique, maintiennent la souffrance animale causée par l'abattage sans étourdissement.

Nous espérons donc que les députés de Bruxelles montreront qu’ils ont un cœur et qu’ils utiliseront leur cerveau vendredi, dans l'intérêt des animaux. Et que l'interdiction de l'abattage sans étourdissement sera approuvée.

Souffrances animales extrêmes

Michel Vandenbosch, président de GAIA : « Ni la réalité scientifiquement confirmée de l'extrême souffrance animale, ni les jugements des plus hautes juridictions (Cour de Justice de l’UE et Cour constitutionnelle belge), qui ont validé les interdictions flamande et wallonne de l'abattage sans étourdissement comme étant un juste équilibre entre la liberté religieuse et l'intérêt du bien-être animal, ne parviennent à convaincre les parlementaires bruxellois d'épargner des souffrances évitables à des milliers d'animaux. Peut-être Jean-Claude Van Damme pourra-t-il influencer les parlementaires bruxellois de prendre la décision la plus éthique, la plus progressiste et la plus justifiable dans l'intérêt de la partie la plus faible et la plus vulnérable : les animaux. La seule décision correcte, conformément aux normes et valeurs modernes concernant le traitement des animaux en 2022 dans notre État de droit démocratique, est de ne plus autoriser l'exception de l'abattage pour motifs religieux, d'interdire l'abattage sans étourdissement préalable dans la Région de Bruxelles-Capitale également et donc d'imposer ce même étourdissement. »

État d'urgence

Nous sommes en état d'urgence pour des milliers d'animaux si l'abattage sans étourdissement n'est pas interdit vendredi, et si les moutons et les bovins non étourdis continuent de subir les pires souffrances à Bruxelles.

Ce vendredi 17/6, le Parlement de Bruxelles votera sur les conclusions du rapport de la Commission de l'Environnement et du Bien-être animal, et sur le texte de la proposition d'ordonnance. La semaine dernière, cette Commission a voté sur l'ordonnance interdisant l'abattage sans étourdissement, ordonnance présentée par DéFI, Open Vld et Groen, avec le soutien de la N-VA et du MR. Le résultat avait été six-six, avec trois abstentions.

Envoyez un mail aux parlementaires bruxellois via ce lien pour les convaincre de voter POUR l'étourdissement obligatoire avant l'abattage

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.