Renmans ne vendra plus de viande de porcelets castrés

Renmans ne vendra plus de viande de porcelets castrés

Succès
27 décembre 2012

Suite à des discussions avec l'organisation de défense des animaux GAIA, la boucherie Renmans a décidé de cesser dès fin 2013 la vente de viande de porcs castrés. GAIA se réjouit de l'adoption de ce point important dans le cahier des charges de Renmans.

500 000 porcelets épargnés de la castration

Au plus tard à la fin de l'année 2013, Renmans ne vendra plus de viande de porcelets castrés. Après Colruyt, Lidl, Delhaize et Carrefour, Renmans joue ainsi la carte d'un meilleur bien-être des porcs, par cette décision qui affecte les 295 boucheries du groupe, presque toutes rattachées à Aldi. Cette mesure respectueuse des animaux épargnera annuellement environ 500 000 porcelets de la souffrance aiguë de la castration. « Personnellement, je voulais déjà en finir depuis un certain temps avec la castration chirurgicale. Mais nous avons décidé de donner le temps aux producteurs de s'adapter à cette demande. La transition se fait donc petit à petit, et d'ici fin 2013 nous ne vendrons plus que de la viande de porcs non castrés », confirme Rik Renmans, le directeur commercial et responsable des achats de viande fraiche.

Deux alternatives possibles

Les fournisseurs de viande de porcs peuvent soit laisser les animaux entiers et détecter l'éventuelle odeur de verrat sur la chaîne d'abattage, soit les vacciner contre cette odeur de verrat. Renmans laisse le choix aux éleveurs. En tant qu'alternatives à la castration chirurgicale, les deux méthodes sont à la fois efficaces et respectueuses des animaux, et remportent l'adhésion de GAIA

Cadeau de fin d'année pour les porcelets

GAIA est très satisfait de la décision de Renmans. « Nous avons reçu la nouvelle comme un vrai cadeau de fin d'année pour les porcelets. Presque toutes les grandes enseignes de distribution ont désormais décidé de ne plus vendre que de viande d'animaux non castrés ; il ne reste plus qu'à obtenir une interdiction légale de la castration chirurgicale », commente Ann De Greef, la directrice de GAIA.

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.