Une première ferme renonce à la castrer à vif ses porcelets

Une première ferme renonce à la castrer à vif ses porcelets

GAIA informe
21 mai 2010

GAIA applaudit. "Wolkenhoeve montre le bon exemple". Avant-hier, GAIA, le Groupe d'action dans l'intérêt des animaux, a encore surpris le ministre-président flamand, Kris Peeters, par une action ludique dénonçant la castration à vif des porcelets. Aujourd'hui, nous sommes heureux d'annoncer une excellente nouvelle : "Wolkenhoeve" est la première exploitation porcine de Belgique à renoncer à la castration à vif des porcelets. Une nouvelle que GAIA salue.

Chaque année, des millions de porcelets sont castrés à vif pour prévenir l'odeur de verrat. L'odeur de verrat est une mauvaise odeur qui peut se libérer à la cuisson de la viande chez au plus 5% des verrats non castrés. Les propriétaires de l'exploitation ont décidé d'opter pour une solution indolore et efficace à l'odeur de verrat: la vaccination.

Une décision respectant le bien-être des animaux, pour laquelle Michel Vandenbosch, président de Gaia, a chaleureusement félicité Chris Peeters, l'exploitant, et son épouse. "Nous n'hésitons pas à applaudir publiquement toute décision positive", indique Vandenbosch. "Il s'agit d'une victoire importante dans la lutte que nous menons depuis des années contre la souffrance porcine. GAIA espère que d'autres exploitations porcines suivront l'exemple de 'Wolkenhoeve'.

Note pour la rédaction:

• La vaccination contre l'odeur de verrat est une alternative à part entière à la castration chirurgicale. L'administration du vaccin empêche le développement complet des testicules des porcs, prévenant ainsi l'odeur de verrat. Cette méthode est absolument indolore pour les animaux. Le vaccin offre également des avantages majeurs pour les éleveurs, tels que l'amélioration de l'indice de consommation alimentaire. Les porcs vaccinés contre l'odeur de verrat sont également moins agressifs.

• Au début de l'année, la ministre fédérale en charge du Bien-être animal, Laurette Onkelinx, également vice premier ministre, a annoncé qu'elle entend interdire la castration à vif des porcelets.

• Le ministre-président flamand, Kris Peeters, est lui aussi favorable à l'adoption d'une solution alternative. Il devrait recevoir d'ici le mois de septembre les résultats d'une étude menée par l'ILVO pour son compte concernant les alternatives efficaces à la castration à vif des porcelets. C'est ce qu'a annoncé le ministre avant-hier lors d'une action menée par GAIA en faveur de l'interdiction de la castration des porcelets sans anesthésie: à l'occasion de son anniversaire, lle Groupe d'action dans l'intérêt des animaux lui a offert un gâteau et une chanson d'anniversaire spéciale, que lui a chantée le castrat Koen Crucke.

• Les campagnes et actions de GAIA contre la castration à vif des porcelets ont mis à l'ordre du jour cette problématique dans notre pays. GAIA a mis en lumière pour la première fois la souffrance des porcelets castrés sans anesthésie il y a dix ans. Depuis, GAIA entend venir à bout de cette mutilation.

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.