Une poule recroquevillée dans un pot de mayonnaise, symbole de l’élevage en cages

Une poule recroquevillée dans un pot de mayonnaise, symbole de l’élevage en cages

Action de GAIA
13 avril 2012

La photo représente une poule recroquevillée dans un pot de mayonnaise. Un scandaleux cas de maltraitance animale ? Un canular ? Le texte en bas de l'affiche permet d'en savoir davantage : « Êtes-vous certain de ne pas manger d'œufs de batterie ? » Par cette action, l'organisation de défense des animaux GAIA cherche à sensibiliser les consommateurs sur la présence d'œufs de batterie, peu respectueux des poules pondeuses, dans des produits préparés tels que les mayonnaises, les pâtes et les biscuits. GAIA incite les Belges à plutôt se tourner vers des produits contenant des œufs issus d'élevages hors cages. GAIA a publié cette affiche aujourd'hui dans le journal Metro, mais en a également recouvert la façade du fabricant de mayonnaise Devos-Lemmens.

Une poule en pot contre les poules en cages

La photo et le message qui l'accompagne font aujourd'hui l'objet d'une publicité dans le journal Metro. Ce matin, les militants de GAIA ont également placardé la façade du siège social du fabricant de mayonnaise Devos-Lemmens de photos de cette fameuse poule recroquevillée dans un pot.

La photo de la poule...

... s'inscrit dans la campagne « Boycot-cot 2012 » de GAIA et fait suite au lancement, la semaine dernière, du jeu vidéo Chicken Squeeze (cliquez ici). Cette campagne vise à convaincre les marques telles que Devos-Lemmens et les supermarchés à ne plus utiliser que des œufs issus d'élevages hors cages dans leurs produits de marque propre.

Action éclair chez Devos-Lemmens

Ce matin, une action éclair a été menée par des militants « pro Boycot-cot » auprès du siège social du fabricant de mayonnaise Devos-Lemmens à Puurs. A vive allure, ils ont recouvert la façade de l'entreprise d'affiches à l'effigie de la poule recroquevillée, aidés par des slogans tels que « Sortez les poules des cages », « Ne laissez pas souffrir les poules » ou « Pour vos sauces, utilisez des œufs hors cages ».

Pour en finir avec les cages

« Les mayonnaises Devos-Lemmens contiennent également toujours des œufs de poules élevées en cages. Dans ces systèmes, les animaux disposent d'une surface ne dépassant pas celle d'une feuille 4A », explique le président de GAIA, Michel Vandenbosch. « La marque de sauces Calvé s'est engagée à ne plus utiliser que des œufs issus d'élevages en plein air. Si Calvé a pris cette décision, il n'y a pas de raison que Devos-Lemmens ne bannisse pas à son tour les œufs de batterie de ses produits. » Tant que cette entreprise restera campée sur ses positions, des dizaines de milliers de poules continueront de souffrir, souligne GAIA. Michel Vandenbosch poursuit : « Par le passé, les responsables de Devos-Lemmens nous ont fait savoir qu'ils avaient recours en partie à des œufs de systèmes hors cages. Mais c'est insuffisant. Nous voulons que la marque cesse de tourner autour du pot. Nous demandons qu'une date claire et précise soit arrêtée, correspondant à la fin complète de l'utilisation d'œufs de batterie, qui représente une importante souffrance animale. »

Protestez auprès de Devos Lemmens via www.boycot-cot.be Cette action de GAIA est une suite logique de Chicken Squeeze, un jeu vidéo que l'organisation de défense des animaux a lancé la semaine dernière. L'objectif est d'engendrer une action de protestation à l'attention de Devos-Lemmens et des supermarchés, et de les convaincre de ne plus utiliser dans leurs produits que des œufs issus de systèmes hors cages. Dans Chicken Squeeze, le joueur doit récolter le plus d'œufs possible en entassant des poules sur une surface minuscule, par analogie aux conditions de vie des poules en cages dans la vraie vie. A la fin de la partie, les joueurs peuvent agir de manière concrète, et participer en quelques clics à l'action de protestation contre les œufs de batterie.

Plus de 12 000 personnes au déjà joué à Chicken Squeeze. Un nombre important de joueurs clique ensuite sur le lien www.boycot-cot.be afin de protester directement auprès de Devos-Lemmens et des supermarchés. Depuis, la Fédération nationale des bouchers a demandé à ses membres, professionnels du secteur, d'opter pour des œufs de poules élevées au sol ou en plein air, et ainsi de délaisser les œufs issus d'élevages en cages. Cette communication fait suite aux discussions entre la Fédération et GAIA.

Mais malgré cette étape importante, de nombreux efforts restent à fournir.

Liens

Le jeu vidéo « Chicken Squeeze » : cliquez ici Pour en finir avec l'élevage des poules en cages : page d'information et résultats des campagnes précédentes de GAIA

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.