Planckendael donne ses animaux « excédentaires » en pâture aux lions

Planckendael donne ses animaux « excédentaires » en pâture aux lions

GAIA informe
17 avril 2015

Le journal flamand "Het Laatste Nieuws" a révélé ce matin des pratiques inacceptables de gestion de populations d'animaux dans le parc animalier Planckendael.

Le parc animalier avoue l’abattage d’animaux « en surplus », qui sont ensuite donnés en nourriture aux prédateurs. C’est le sort qu’ont récemment connu un oryx algazelle – une espèce éteinte à l’état sauvage – et deux bisons.

« Planckendael est devenu un abattoir », selon Michel Vandenbosch. « Tant qu’ils sont jeunes, les animaux attirent du public. Mais une fois adultes, leur rentabilité chute et ils sont alors indésirables. »

GAIA plaide d'urgence pour une politique des naissances plus stricte dans les zoos et la mise en place de dispositifs pour éviter l'abattage des animaux en bonne santé.

(foto: Karsten Hoffmann/flickr.com)

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.