La Norvège interdit l’élevage d’animaux à fourrure

La Norvège interdit l’élevage d’animaux à fourrure

Succès
15 janvier 2018

Le gouvernement norvégien vient de présenter un plan national d’élimination des élevages à fourrure d’ici à 2025. La fin du tunnel est donc proche pour les 700.000 visons et 110.000 renards élevés et tués chaque année dans les plus de 300 élevages que compte le pays.

Avec cette courageuse décision, la Norvège rejoint la liste grandissante de pays ayant interdit l’élevage d’animaux pour la fourrure. En Europe, huit pays ont ainsi déjà légiféré dans ce sens (Le Royaume-Uni, l’Autriche, les Pays-Bas, la Slovénie, la Bosnie Herzégovine, la Serbie, la Macédoine et la République tchèque).

En Belgique, la Wallonie et Région de Bruxelles-Capitale ont officiellement interdit les élevages à fourrure. Seule la Flandre possède à ce jour des élevages actifs, 17 au total.

(photo : Roger Brendhagen)

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.