La méthode substitutive d'Allergan pour le Botox approuvée par la majorité des Etats membres de l'UE

La méthode substitutive d'Allergan pour le Botox approuvée par la majorité des Etats membres de l'UE

Succès
23 février 2012

Nous avons appris aujourd'hui que la majorité des Etats membres de l'UE a approuvé la méthode de test substitutive (donc sans expérimentation animale) développée par le fabricant de Botox Allergan. Il s'agit encore d'une très belle avancée vers la fin de ces tests inutiles sur animaux. Les Etats-Unis, le Canada et la Suisse avaient déjà donné leur accord pour le test in-vitro d'Allergan.

Ne nécéssitant plus le recours à l'expérimentation animale, ce test in-vitro développé par Allergan, l'un des plus gros producteurs de Botox, devrait permettre de réduire de 95 % les tests sur animaux d'ici trois ans. L'entreprise a pris cette décision suite à ses concertations avec la Coalition européenne pour mettre fin à l'expérimentation animale (ECEAE), qui est représentée en Belgique par GAIA, et sous la pression populaire. Pour les tests de Botox, environ 600 000 souris meurent chaque année au terme de vives souffrances.

Plus d'actualités sur:

Signez notre pétition contre les tests des produits d'entretien sur animaux

Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.