MAKRO décide de ne plus proposer que de la viande de porcelets non castrés

MAKRO décide de ne plus proposer que de la viande de porcelets non castrés

Succès
15 février 2013

GAIA et MAKRO ont annoncé ensemble aujourd'hui que, dès le mois de juin, on ne trouvera plus que de la viande de porcelets non castrés dans les magasins MAKRO. MAKRO veut ainsi renforcer son engagement pour une politique d'achats durable. GAIA applaudit la chaîne pour sa démarche et espère que d'autres acteurs du secteur, qui n'ont pas encore franchi le pas, suivront l'exemple de MAKRO aussi vite que possible, de sorte qu'à l'avenir aucun porcelet n'ait plus à souffrir.

GAIA mène depuis plusieurs années déjà un combat contre la castration des porcelets sans anesthésie – pratiquée pour combattre l'odeur de verrat – et est donc heureuse que MAKRO aussi mette en avant le bien-être des animaux. MAKRO s'est réuni avec les fournisseurs de viande de porc et leur a annoncé que le magasin ne proposerait plus dorénavant que de la viande de porcelets non castrés. Selon Julie Stordiau, porte-parole de MAKRO, ce choix était logique et la conséquence de la politique d'achats durable de l'entreprise : « Chez Makro, nous accordons énormément d'importance à la durabilité et c'est pourquoi nous appliquons cette philosophie également à toute notre chaîne de production. Nos fournisseurs sont impliqués dans ce processus et nous sommes ravis de pourvoir annoncer que, dès le mois de juin, Makro ne proposera plus que de la viande de porcelets non castrés. Cela permettra aux porcelets de continuer à grandir 'naturellement'. »

MAKRO n'a pas franchi cette étape par hasard. L'entreprise travaille dans le sens de la durabilité et a même créé à cet effet un programme spécifique intitulé Care & Share. La philosophie de développement durable est supportée et appuyée par toute l'organisation et va donc bien au-delà de l'entreprise elle-même. Les fournisseurs également sont impliqués dans le processus.

Pour GAIA, cet engagement de la part de MAKRO représente sans aucun doute un nouveau pas pour mettre fin à la castration des porcelets. Ann De Greef, directrice de GAIA l'affirme : « Nous sommes heureux de la décision de MAKRO en faveur des animaux et nous espérons que cela encouragera les quelques chaînes qui ne sont pas encore convaincues à suivre ce bel exemple. »

Plus d'actualités sur:

Pour une interdiction de la castration chirurgicale des porcelets en Wallonie et dans l'UE

Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.