L’interdiction de production de fourrure bientôt effective à Bruxelles

L’interdiction de production de fourrure bientôt effective à Bruxelles

Succès
13 novembre 2015

A l’initiative de la Secrétaire d’Etat bruxelloise au Bien-Être animal, Bianca Debaets (CD&V), le gouvernement bruxellois a approuvé en deuxième lecture le texte prévoyant l’interdiction de l’élevage d’animaux en vue de la production de fourrure. Le projet d’ordonnance sera bientôt déposé au parlement bruxellois qui devrait l’entériner dans quelques semaines. GAIA se réjouit de cette initiative.

La Région de Bruxelles-Capitale ne compte aucun élevage d’animaux à fourrure, mais jusqu’au jour d’aujourd’hui, il est toujours possible de demander un permis pour y installer un élevage d’animaux à fourrure. Avec cette proposition d’ordonnance, la Secrétaire d’Etat au Bien-Être animal, Bianca Debaets, intervient de manière préventive en rendant impossible la production de fourrure en Région bruxelloise dans le futur. Cette mesure figure, en outre, dans l’accord de gouvernement bruxellois.

L’association de défense des animaux GAIA se réjouit de l’évolution du dossier en Région bruxelloise. « Il s’agit d’une excellente initiative de la Secrétaire d’État chargée du bien-être animal, Madame Bianca Debaets, et d’un signal clair au gouvernement flamand », précise Michel Vandenbosch, le président de GAIA. « Je le répète, notre appel au gouvernement flamand est qu’il suive rapidement l'exemple de la Wallonie et Bruxelles en interdisant l’élevage pour la fourrure aussi en Flandre ! »

(photo : tsaiproject/flickr.com)

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.