L'expérimentation animale à travers leurs yeux

L'expérimentation animale à travers leurs yeux

GAIA informe
04 novembre 2015

A travers les yeux d'un lapin

« J’étais en train de dormir dans ma cage lorsqu’une main m’a saisi brutalement et m’enferma dans une boîte en plastique. Seule ma tête en dépassa. Je ne pouvais pas bouger. Autour de moi, d’autres malheureux. Puis, un homme en blanc s’est dirigé vers moi. Mon cœur se mit à battre violemment. J’essayais de m’échapper de toutes mes forces, mais n’y parvint pas. Tout à coup, l’homme en blanc souleva ma paupière. Des goûtes tombèrent sur ma rétine. Tout devint flou. La substance me brûlait. J’avais mal, très mal. Je voulais que ça cesse. Je me sentais impuissant. L’homme en blanc revint pour me jeter dans ma cage toute froide. J’étais seul. La douleur était insoutenable. J’avais peur. J’espérais qu’il ne revienne pas. »

A travers les yeux d'un primate

« J'ai hurlé de panique lorsqu'ils m'ont brutalement sanglé à un dispositif qui m'immobilisait, mais personne n'est venu m'aider. Ma tête était maintenue fermement, l’appareil qui était implanté dans mon crâne et qui me faisait si mal était tiré vers le haut et fixé sur une barre au-dessus de moi. Je ne pouvais pas bouger. Une série de motifs ont commencé à apparaitre sur un grand écran face à moi. Après avoir subi ce traumatisme pendant plusieurs mois, j'avais appris que si ce motif était répété, je devais rapidement appuyer sur un bouton en face de moi. Un peu de jus frais m’était alors versé goutte à goutte dans la bouche. Je voulais ce jus. Je n'avais eu accès à aucun fluide depuis plusieurs heures, j'avais très, très soif. Après plusieurs heures, j'ai été libéré de cet appareil et remis en cage. Je ne me suis pas débattu cette fois-ci. Je voulais dormir. Pour oublier. »

A travers les yeux d'un chien

« Ils sont venus me chercher dans ma cage. J'étais tenu fermement et quelque chose de long et fin a été inséré dans ma bouche. Je n'aimais pas ça, je me suis énervé lorsque qu'ils l'ont mis dans le fond de ma bouche, puis plus loin dans ma gorge. Ce n'était pas de la nourriture. Je pouvais le sentir glisser dans mon organisme, j'étouffais. Je sentais que ce n'était pas normal. Pendant les mois qui ont suivi, j'étais sorti de ma cage tous les jours, ils inséraient de force ce tube dans le fond de ma gorge où se glissait cette chose. Ce qu'ils mettaient dans mon ventre a commencé à me rendre malade. J’en ai perdu l’appétit et me suis même mis à vomir la nourriture qu’on m’apportait. Après plusieurs mois, j'ai été sorti de ma cage une dernière fois. Ils m'ont tenu fermement et m'ont rasé la patte. J'ai senti une pointe s'enfoncer dans ma patte. Une sensation de froid m’a subitement envahi lorsqu’un liquide s'est mis à glisser dans mes veines. Je me suis senti tout à coup très fatigué. Je me suis souvenu de l'odeur de ma mère, j'aurais aimé être avec elle à nouveau. »

Soutenez nos actions pour en finir avec la souffrance animale dans les laboratoires

Vous venez de lire l'histoire d’un lapin, d'un singe et d'un chien de laboratoire en Belgique, vu à travers leurs yeux. Tous les jours, bon nombre d’entre eux sont soumis à des tests atroces, tout comme une multitude de souris, de chats et de bien d'autres animaux. Pourquoi l’homme continue-t-il à infliger ce traitement à ces animaux ? Tout le monde sait à présent que les animaux ressentent le mal, la peur et la solitude.

GAIA souhaite que cela cesse et demande aux laboratoires d’opter durablement en faveur de méthodes alternatives. Des méthodes efficaces qui évitent d’avoir recours à la torture d’animaux, tout en améliorant le bien-être des humains.

Il n’y a pas de temps à perdre. En agissant vite, nous pourrons sauver de nombreux animaux sans défense des laboratoires. Comment nous aider ?

Merci infiniment de votre soutien !

Plus d'actualités sur:

Signez notre pétition contre les tests des produits d'entretien sur animaux

Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.