Lettre ouverte à Céline Tellier, ministre wallonne du Bien-être animal

Lettre ouverte à Céline Tellier, ministre wallonne du Bien-être animal

GAIA informe
22 avril 2020

Dans une lettre ouverte, l’UWPA, la FéFRACAF et GAIA appellent la ministre wallonne du Bien-être animal, Mme Céline Tellier, à clarifier sa communication et à autoriser à nouveau le nourrissage, le trappage et la stérilisation des chats errants par le personnel communal ou les particuliers de façon autonome, sans avoir recours aux associations.

Madame la Ministre,

A plusieurs reprises ces dernières semaines, nous vous avons interpellé concernant la problématique des chats errants en cette période de confinement.

Début avril, vous avez publié une circulaire qui est aujourd’hui toujours en vigueur. Celle-ci permet aux refuges et associations de continuer à nourrir et à stériliser les chats errants. C’est une bonne chose. Néanmoins, SEULS les refuges et associations y sont autorisé. En tant que Ministre du Bien-être Animal, vous n’ignorez pas qu’un travail considérable est réalisé par de nombreuses communes et par des citoyens de façon autonome, sans avoir recours aux associations, déjà débordées.

Aujourd’hui, suite aux mesures de confinement, ces actions vitales pour les chats errants et cruciales pour combattre la surpopulation féline dans notre région ne sont donc toujours pas autorisées. Aujourd’hui, de nombreux citoyens ont dû cesser, malgré eux, leur activité de nourrissage et de stérilisation et les quelques particuliers qui tentent malgré tout de sauver des vies se sont vus menacer d’une amende. Aujourd’hui, des chats errants ne sont plus soignés. Demain, la situation risque d’être extrêmement problématique et nous pouvons craindre une explosion des naissances de chatons errants.

Face à cette problématique, l’absence de positionnement clair de votre cabinet et de communication aux autorités locales et ce, malgré nos multiples interpellations, est regrettable. C’est d’autant plus regrettable que le ministre flamand et le ministre bruxellois ont agi rapidement en ce sens. Force est de constater que le bien-être animal en Wallonie ne semble pas être une priorité.

Suite à votre inaction, nous avons dû prendre l’initiative d’écrire aux autorités locales pour leur demander de poursuivre leur travail en faveur des chats errants, bien que ce ne soit pas notre rôle.

Aujourd’hui, nous espérons pouvoir donc compter sur une communication claire de votre part aux citoyens et aux autorités locales et sur une modification en urgence de votre circulaire afin d’autoriser le nourrissage, le trappage et la stérilisation des chats errants par le personnel communal et les particuliers habilités.

Aujourd’hui, nous espérons que le temps mis à profit par votre Cabinet pour tenter de décrédibiliser notre action militante sur les réseaux sociaux sera dorénavant consacré à répondre aux problématiques de bien-être animal et à agir pour tous les animaux en souffrance.

Ann DE GREEF Directrice de l’association GAIA

Fabrice RENARD Président de l’UWPA

Jean-Marc MONTEGNIES Président de la FéFRACAF

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.