Les plaintes de l'industrie de la fourrure contre GAIA ont été rejetées

Les plaintes de l'industrie de la fourrure contre GAIA ont été rejetées

Action de GAIA
14 octobre 2011

Bruxelles, 14 octobre 2011 – Les plaintes en référé introduites à l'encontre de GAIA par La Fédération Belge de la Fourrure, L'Association européenne des éleveurs d'animaux à fourrure (EFBA) et la Fédération Internationale du Commerce de la Fourrure ont été rejetées par le tribunal de Bruxelles.

Les commerçants de fourrure et éleveurs d'animaux exigeaient que le tribunal empêche l'organisation GAIA de poursuivre sa campagne d'affichage contre la souffrance des animaux à fourrure, sous peine d'une astreinte de 5000 euros par jour.

Une requête à laquelle le juge des référés n'a pas donné suite. Par ailleurs, la plainte introduite auprès du Jury d'Ethique Publicitaire (JEP) contre la campagne de GAIA, que l'industrie de la fourrure qualifie de « publicité trompeuse », a été déclarée non recevable. Le JEP considère en effet que la plainte a été introduite à des fins de défense d'intérêts commerciaux.

Les affiches de 180 m2 et 60 m2, à l'effigie de Jean-Claude Van Damme tenant un vison écorché, seront encore visibles dans plusieurs villes du pays jusqu'à fin octobre.

« Les commerçants de fourrure et les éleveurs d'animaux ne sont pas parvenus à réduire GAIA au silence, et en ce sens nous sommes satisfaits de ce jugement », commente le président de GAIA, Michel Vandenbosch. Nous continuons donc à sensibiliser les consommateurs sur la souffrance inutile qu'engendrent les visons et les autres animaux élevés et mis à mort pour la fourrure. »

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.