Les Pays-Bas veulent mettre fin aux tests sur primates

Les Pays-Bas veulent mettre fin aux tests sur primates

05 juin 2018

La ministre hollandaise de l'Éducation, de la Culture et de la Science, Ingrid Van Engelshoven a fait part à la Chambre des députés des Pays-Bas de sa volonté d'en finir avec les expériences sur les primates dans le pays, notamment au Biomedical Primate Research Centre (BPRC), le plus grand centre européen de recherche sur les primates.

Afin d'atteindre cet objectif, son plan consistera dans un premier temps à faire réduire de 40% les tests sur primates au BPRC. Elle a également demandé au BPRC de commencer immédiatement à contrôler les naissances en vue de diminuer le nombre d'animaux détenus pour l'expérimentation.

GAIA accueille cette mesure avec enthousiasme et espére que les trois régions que compte la Belgique sauront s'en inspirer rapidement. Un espoir qui pourrait se concrétiser prochainement en Région de Bruxelles-Capitale, là où l'accord gouvernemental prévoit une interdiction des tests sur primates. La Secrétaire d'Etat au Bien-être animal, Bianca Debaets (CD&V) a en outre fait savoir qu'elle souhaitait réduire de 30% l’expérimentation animale dans la région d’ici à 2025. Autant dire que nous suivons l'évolution de ce dossier de très près.

Signez notre pétition contre les tests des produits d'entretien sur animaux

Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.