Interdiction de l’élevage d’animaux à fourrure en Wallonie

Interdiction de l’élevage d’animaux à fourrure en Wallonie

Succès
05 janvier 2015

La commission environnement du parlement wallon a adopté aujourd'hui à l'unanimité le projet de décret initié par le Ministre Carlo Di Antonio interdisant l'élevage d'animaux à fourrure en Région wallonne. Le décret doit encore être adopté lors du vote en séance plénière du mercredi 21 janvier prochain avant d'entrer en vigueur.

Une enquête IPSOS menée en 2012 à la demande de GAIA a révélé que près de 9 Belges sur 10 se déclarent en faveur d'une interdiction légale des élevages d'animaux pour leur fourrure. Cette initiative répond donc à une attente forte des citoyens en matière de protection et de bien-être animal.

« Nous sommes ravis de l'adoption de ce projet de décret par la commission environnement du parlement wallon et attendons avec impatience la séance plénière du 21 janvier prochain qui devrait formaliser l'interdiction de détenir des animaux à des fins exclusives ou principales pour la production de fourrure dans toute la Région wallonne », a déclaré Michel Vandenbosch, président de GAIA.

Et d'ajouter : « Ce projet de décret empêchera l'installation d'élevages d'animaux à fourrure en Wallonie, comme par exemple à Virton où la décision relative à son permis de construire avait été vivement contestée par GAIA et de nombreux riverains l'année dernière. »

Egalement voté lors de la commission environnement du parlement wallon de ce lundi, un projet de décret instaurant le Conseil wallon du bien-être des animaux, un organe consultatif réaménagé au niveau régional suite à la régionalisation du Bien-être animal en juillet dernier.

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.