Le Gouvernement flamand rend obligatoire la stérilisation des chats

Le Gouvernement flamand rend obligatoire la stérilisation des chats

Succès
26 décembre 2017

« Une mesure que nous réclamions depuis longtemps, et qui permettra de sauver des milliers de chats d'un abandon dans les refuges »

« La décision du Gouvernement flamand d'imposer la stérilisation et la castration de tous jeunes chats, ainsi que des chats nés après le 1er septembre 2014 (pour ces derniers, avant 2020), prouve sa volonté de résoudre le problème de la surpopulation de chats "non désirés" de la manière la plus éthique qui soit », applaudit Michel Vandenbosch, le président de GAIA. « GAIA exprime sa reconnaissance envers le Gouvernement flamand, qui a approuvé la proposition de Ben Weyts, le Ministre du Bien-être animal. La stérilisation obligatoire est une mesure nécessaire, qui permettra de sauver préventivement la vie de milliers de chats, qui atterrissent sinon dans les refuges. Actuellement, les refuges font face à un afflux massif de chatons non désirés, et le nombre des adoptions est largement inférieur à celui des abandons. Beaucoup de chats sont donc euthanasiés, faute de place. Mais aussi à cause du risque élevé de contamination : les chatons sont en effet vulnérables face aux maladies contagieuses, qui peuvent se répandre très rapidement. »

Fermer le robinet

En rendant la stérilisation obligatoire, on règle aussi à sa racine le problème de la surpopulation de chats errants, qui continue d'exister et d'engendrer des nuisances à cause des personnes qui ne prennent pas volontairement l'initiative. Les chats se reproduisent en effet comme des lapins. Il est grand temps de fermer le robinet. Par ailleurs, le Gouvernement impose aussi aux communes confrontées à un cas de surpopulation de chats errants de mener une politique de stérilisation de ces derniers. « Cette mesure répond à la demande formulée depuis des années par tous les refuges pour animaux et autres acteurs de terrain. La stérilisation des chats devient en Flandre une obligation vétérinaire et citoyenne, ce qui constitue une excellente nouvelle pour leur bien-être », conclut Michel Vandenbosch.

Longue campagne

Cela fait des années que GAIA mène campagne pour la stérilisation obligatoire des chats, qui sera l'année prochaine aussi en application à Bruxelles, et qui est déjà en vigueur en Wallonie. Michel Vandenbosch rassure : « Le but n'est évidemment pas que les chats domestiques disparaissent. L'objectif de la loi est de parvenir à un équilibre entre les adoptions et les abandons dans les refuges, et que l'afflux continu de chats errants soit endigué.»

Plus d'actualités sur:

Pour un abaissement du taux de TVA pour la stérilisation des chats

Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.