Gaïa met Zakia Khattabi en demeure pour diffamation

Gaïa met Zakia Khattabi en demeure pour diffamation

GAIA informe
23 mai 2019

Dans une interview accordée à l’Echo, parue ce jeudi 23 mai, Zakia Khattabi, co-présidente d’Ecolo, taxe GAIA d’avoir « appelé à voter pour le Vlaams Belang ». « Nous sommes sidérés », réagit Michel Vandenbosch, le Président de GAIA. « GAIA n’a jamais appelé à voter pour le Vlaams Belang. » L’association de défense des animaux a chargé son avocat de mettre en demeure Mme Zakia Khattabi et de la citer pour diffamation devant le Tribunal de Bruxelles.

Contrairement aux propos tenus par Mme Zakia Khattabi dans la presse, GAIA n’a jamais appelé à voter pour le Vlaams Belang. « Nous n’avons aucune accointance avec ce parti ou avec l’extrême droite, souligne Michel Vandenbosch, président de GAIA. La xénophobie n’est tout simplement pas inscrite dans l’ADN de GAIA. Nous ne pouvons donc tolérer qu’Ecolo salisse notre image en tenant des propos injurieux et diffamatoires. »

Pour rappel : en vue des élections du 26 mai 2019, GAIA a posé 12 questions aux président(e)s des partis politiques établis. À la question « d’accord ou pas d’accord » pour interdire l’abattage sans étourdissement en Région bruxelloise, Ecolo a répondu « non », contrairement à d’autres partis francophones et flamands ayant des élus au Parlement bruxellois. « La position d’Ecolo est, selon nous, contraire au bien-être animal et c’est encore notre droit d’analyser les positions des différents partis politiques, explique Michel Vandenbosch. Rien ne peut, en aucun cas, justifier des déclarations outrancières et outrageantes de la part de Madame Zakia Khattabi. »

Compte tenu de ces propos inacceptables, GAIA a décidé de mettre en demeure Mme Zakia Khattabi et a chargé son avocat de la citer à paraître devant le Tribunal de première instance de Bruxelles, Section civile, pour répondre de ses propos injurieux et diffamatoires à l’encontre de GAIA. GAIA exige également des excuses publiques de la co-présidente d’Ecolo.

Nous sommes sidérés ”, réagit Michel Vandenbosch, le président de GAIA. “ La xénophobie n’est tout simplement pas inscrite dans l’ADN de GAIA. Nous ne pouvons donc tolérer qu’Ecolo salisse notre image en tenant des propos injurieux et diffamatoires.
Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.