GAIA lâche des moutons dans les rues de Belgique

GAIA lâche des moutons dans les rues de Belgique

Action de GAIA
04 août 2014

Au cours des prochains jours, l'association de défense des animaux GAIA va investir les principales villes belges. Déguisés en moutons de la tête aux pieds, les bénévoles de l'association vont offrir ... des câlins gratuits aux passants !

Cette action douce et affectueuse s'inscrit dans le cadre de la tournée d'été de GAIA dans 10 villes de Belgique, visant à recueillir le soutien de la population à une pétition réclamant que les animaux abattus pour la viande soient tous étourdis (inconscients) avant l'égorgement. L'association appelle également les passants à rejoindre la grande manifestation qu'elle organisera à Bruxelles le dimanche 28 septembre prochain, en partenariat avec toutes les associations importantes de protection animale en Belgique.

Des souffrances condamnées par les vétérinaires

Lors de l'abattage sans étourdissement, les études scientifiques indiquent que la souffrance de chaque animal est décuplée. C'est pourquoi cette forme d'abattage est jugée "inacceptable" par la Fédération des vétérinaires européens (FVE) et par l'Union Professionnelle Vétérinaire (UPV) de Belgique, par exemple. Tous dénoncent les souffrances subies par les animaux égorgés alors qu'ils sont conscients.

Mourir sans souffrir est un droit pour les animaux aussi

GAIA lance aujourd'hui une vidéo compilant ses enquêtes menées en 2009 et 2012 et documentant l'abattage sans étourdissement tel qu'il se pratique dans les abattoirs belges. Michel Vandenbosch, Président de GAIA : "Nous demandons aux communautés religieuses qui font abattre des animaux de cette façon - en pensant que c'est ce qui fait le moins souffrir les animaux - d'accepter les conclusions scientifiques des expertises vétérinaires, et d'admettre que le progrès technologique permet aujourd'hui que les animaux ne ressentent pas la douleur au moment de l'égorgement s'ils sont rendus inconscients."

Appel au monde politique : rendre l'étourdissement obligatoire

GAIA appelle les responsables politiques à mettre un terme à la dérogation qui permet de ne pas se conformer aux lois de protection des animaux lorsqu'un rite religieux est invoqué. Pour Michel Vandenbosch : "Cette souffrance est intolérable : l'étourdissement des animaux doit être rendu obligatoire, pour tous les abattages." Enfin, GAIA a élaboré une charte contre les discriminations qui invite chacun à rester centré "sur la question vétérinaire et sur le bien-être des animaux."

Écrivez aux président(e)s de partis

Pour une interdiction de l’abattage sans étourdissement à Bruxelles-Capitale.

Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.