GAIA félicite Prada : le géant de la mode bannit la fourrure de ses collections

GAIA félicite Prada : le géant de la mode bannit la fourrure de ses collections

GAIA informe
22 mai 2019

Le 22 mai 2019, la célèbre maison de mode Prada, spécialisée dans les articles de luxe, a annoncé qu’elle n’utilisera plus de fourrure animale dans ses créations ou ses nouveaux produits, à commencer par la collection « Printemps-Été 2020 ». Dès que les stocks restants seront épuisés, Prada cessera de vendre des produits contenant de la fourrure. L’annonce du groupe Prada intervient après une année de dialogue constructif entre la marque de luxe et la Fur Free Alliance (une coalition de plus de 50 organisations de défense animale de plus de 40 pays, dont GAIA est le représentant en Belgique).

« Le groupe Prada est engagé en faveur de l’innovation et de la responsabilité sociétale, déclare la créatrice Miuccia Prada, à la tête du groupe. Notre politique d’élimination de la fourrure – réalisée grâce à des consultations constructives avec la Fur Free Alliance – est un prolongement de cet engagement sociétal. En se concentrant sur des matériaux innovants, Prada peut explorer de nouvelles frontières du design créatif tout en répondant à la demande de produits éthiques. »

Le futur est sans fourrure

« Partout dans le monde, la fourrure est de plus en plus bannie et reléguée au passé, déclare Ann De Greef, directrice de GAIA. Il n’y a plus de soutien public. Précisément, parce que pour la grande majorité des consommateurs, la fourrure est synonyme de souffrances atroces pour les animaux. De plus, la plupart des gens trouvent inacceptable et irresponsable que des animaux soient tués pour fabriquer des manteaux et des accessoires à partir de leur fourrure. Le fait qu’après Versace, Armani et Hugo Boss, une icône de la mode comme Prada annonce qu’elle n’utilisera plus de fourrure est la preuve que ce n’est plus une tendance, mais un état de fait. Le futur est sans fourrure ! »

« Nous saluons la décision du groupe Prada, déclare Joh Vinding, président de la Fur Free Alliance. L’entreprise fait maintenant partie d’une liste croissante de marques sans fourrure qui répondent à l’évolution des attitudes des consommateurs envers les animaux ». Brigit Oele, responsable du programme « Commerce sans fourrure » auprès de la Fur Free Alliance, ajoute : « Le groupe Prada a été l’une des entreprises à renoncer le plus rapidement à la fourrure dès le début des consultations avec la FFA, il y a un peu plus d’un an. Entre temps, quelque 1 000 entreprises ont rejoint le programme ‘Commerce sans fourrure’. Preuve que ce mouvement mondial prend rapidement de l’ampleur. Il est donc très peu probable que la fourrure redevienne un jour une tendance socialement acceptable. C’est un grand jour pour les animaux à fourrure ! »

Plus d’infos sur le programme « Commerce sans fourrure » sous ce lien.

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.