GAIA attribue un « Good Egg Award » à Come a Casa

GAIA attribue un « Good Egg Award » à Come a Casa

Action de GAIA
22 novembre 2012

Comme chaque année, GAIA attribue en partenariat avec l'association internationale Compassion in World Farming, le « Good Egg Award ». Ce prix récompense les entreprises ou les marques qui utilisent des œufs respectueux des poules. Le lauréat belge de cette année est Come a Casa, une marque de plats préparés méditerranéens du groupe alimentaire Terbeke. La remise du Good Egg Award fait partie intégrante de la campagne Boycot-cot de GAIA.

Come a Casa sans cages

Les 4,5 millions d'œufs dont se sert Come a Casa dans la fabrication de ses produits ne sont plus issus de poules élevées en cages. Il s'agit d'un choix conscient. « Il est important pour la marque Come a Casa d'adhérer a ce genre de pratiques dans le cadre du bien-être animal, d'autant plus que nous désirons véhiculer des valeurs du sud et de respect pour la nature et les animaux », témoigne Nathalie Vlaeminck, Marketing Manager pour les plats préparés.

Le président de GAIA, Michel Vandenbosch : « Les produits de Come a Casa ne contiennent pas d'œufs issus de poules en cages, ce qui assure une vie meilleure à 15000 poules pondeuses par an. C'est un exemple à suivre. »

Exemples

Les années précédentes le Good Egg Award a notamment été attribué au fabricant de biscuits Lotus Bakeries, à Colruyt, à Carrefour, à Delhaize, aux restaurants IKEA, à Mac Donald's, à Sodexo, à Calvé (Unilever), à Dr. Oetker et à Starbucks .

Interdiction Européenne

Depuis le 1er janvier 2012, une directive européenne interdit les cages de batteries conventionnelles. Cependant, les cages aménagées, a peines plus grandes que les cages de batteries conventionnelles, sont encore admises. Dans ces cages, les poules pondeuses ne s'en tirent pas beaucoup mieux. L'objectif de la campagne mise en place par GAIA est d'encourager la transition totale vers des systèmes d'élevages hors cages, davantage respectueux des animaux ou, mieux encore, vers des élevages en plein air.

Le Belge contre les oeufs de cages

83 % des Belges s'opposent à l'utilisation d'œufs de cages dans les produits alimentaires. C'est ce qui ressort d'un sondage réalisé par IPSOS. Plus de 60 % des Belges acceptent de payer plus pour des produits respectant mieux le bien-être des poules pondeuses.

Boycot-cot

Depuis 2010, les supermarchés belges ne proposent plus d'œufs frais issus de cages. Malheureusement des aliments comme les pâtes, les sauces et les biscuits contiennent encore trop souvent d'œufs issus de ces systèmes irrespectueux des animaux. Avec sa campagne Boycot-cot, GAIA met l'accent sur la souffrance de millions de poules enfermées dans des cages. GAIA appelle tous ceux qui se soucient du sort des poules pondeuses à envoyer des e-mails, via le site www.boycot-cot.be, aux entreprises concernées afin de leur demander de ne plus utiliser d'œufs de cages mais de se servir seulement d'œufs issus de systèmes d'élevages au sol ou d'élevages en plein air.

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.