Franc succès pour la manifestation de GAIA ce dimanche à Bruxelles contre l'abattage sans étourdissement

Franc succès pour la manifestation de GAIA ce dimanche à Bruxelles contre l'abattage sans étourdissement

Succès
28 septembre 2014

Près de 10000 manifestants ont répondu à l'appel de GAIA ce dimanche à Bruxelles pour dénoncer la souffrance subie par des centaines de milliers d'animaux égorgés en pleine conscience chaque année en Belgique et réclamer leur étourdissement obligatoire avant l'abattage, sans aucune exception.

Une manifestation pacifique, centrée sur le bien-être animal

Au terme d'une marche de deux heures dans une ambiance chaleureuse mais décidée, les manifestants ont débouché sur la Place Poulaert devant le Palais de Justice. Parmi les slogans scandés par une foule impressionante venue dénoncer la souffrance endurée par les animaux abattus sans étourdissement, on entendait: "mourir sans souffrir est un droit", "l'étourdissement c'est halal, c'est casher", "aucune exception pour les animaux", "non à la douleur" ou encore "rendez l'étourdissement obligatoire".

Point d'orgue de la manifestation, le discours de Michel Vandenbosch, président de GAIA, qui, remerciant les nombreux participants et bénévoles, a déclaré: "le succès de cette journée d'action constitue un message fort envoyé à nos politiciens, qu'ils aient le courage de modifier la loi sur le bien-être animal, de sorte que l'étourdissement soit obligatoire, peu importe le motif! La question relève de nos sentiments et de nos convictions d'humanité."

"GAIA a gagné son pari en organisant un rassemblement historique, du jamais vu dans le mouvement de défense des animaux. Cette mobilisation exceptionelle envoie un signal clair et fort au monde politique" a déclaré Jean-Marc Montegnies, président de l'association Animaux en Péril, également present parmi plusieurs associations de défense des animaux.

Parmi la foule, étaient presents des personnes de confession musulmane, des vétérinaires et des hommes et femmes politiques, tous venus revendiquer l'étourdissement obligatoire sans exception.

"Cette mobilisation a marqué le début du changement" a conclu Michel Vandenbosch. "Quel politicien, quel parti, quel parlementaire, quel ministre, quel gouvernement va enfin prendre ses responsabilités? Lequel cessera enfin de se laisser embobiner par ces affirmations irrationnelles? Qui aura le courage de supprimer l'exception prévue dans la loi pour les abattages rituels et qui rendra l'étourdissement obligatoire avant chaque abattage, sans exception?

Écrivez aux président(e)s de partis

Pour une interdiction de l’abattage sans étourdissement à Bruxelles-Capitale.

Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.