Le foie gras rayé du menu au parlement bruxellois

Le foie gras rayé du menu au parlement bruxellois

Succès
12 mars 2015

Le parlement de la Région de Bruxelles-Capitale vient de grossir les rangs des institutions refusant de servir du foie gras à leur menu. GAIA applaudit cette décision qui prouve une fois de plus que les souffrances que doivent subir les canards et les oies pour la fabrication de foie gras ne sont plus de ce temps.

C'est une décision prise par Charles Picqué, le président du Parlement, Fouad Ahidar, le vice-président du Parlement, ainsi que les membres du Bureau, fait suite à une initiative de la députée verte Annemie Maes. "De cette façon, nous montrons que nous sommes opposés à l'unanimité contre la souffrance animale", a t-elle déclaré. GAIA félicite le Parlement bruxellois et la députée à l'origine de l'initiative pour ce signal important en faveur des animaux.

En prenant cette décision, le parlement bruxellois suit l'exemple de ses confrères flamands ainsi qu'au niveau fédéral, où le foie gras avait été retiré du menu quelques mois plus tôt. Idem pour les institutions de la province du Limbourg. « Il ne nous reste plus que le parlement wallon à convaincre », à déclaré le président de GAIA, Michel Vandenbosch. Et d'ajouter : « Mais nous ne doutons pas que les élus wallons sauront également promouvoir le bon exemple rapidement ! »

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.