Encore plus de chats dans les refuges en 2009: 4 chats sur 10 ont été euthanasiés

Encore plus de chats dans les refuges en 2009: 4 chats sur 10 ont été euthanasiés

GAIA informe
30 juin 2010

GAIA, Animaux en Péril et la Chaîne Bleue Mondiale : "La stérilisation est désormais un devoir civique."

La stérilisation ou la castration des chats domestiques doit être rendue obligatoire. GAIA, Animaux en péril et la Chaîne Bleue Mondiale pressent le prochain gouvernement de s'attaquer à l'affluence dramatique de chats dans les refuges par des mesures concrètes. Les statistiques que le Service public fédéral de la Santé publique (service Bien-être animal) vient de publier sont accablantes : en 2009, 36 796 chats ont été livrés aux refuges de Belgique, dont 24 863 chats errants, soit plus de 2000 chats de plus que l'année précédente. Résultat : plus de 4 chats sur 10 ont reçu une injection létale. Ce sort a concerné trois fois plus de chats que de chiens. "La stérilisation ou la castration est devenue une véritable obligation morale envers les animaux de compagnie", souligne Michel Vandenbosch, Président de l'organisation de défense des animaux GAIA.

207 communes stérilisent les chats errants

GAIA, la Chaîne Bleue Mondiale et Animaux en Péril -l'un des plus importants refuges de Belgique-, insistent pour que le prochain ministre en charge du bien-être animal suive l'avis rendu au précédent ministre par le Conseil du bien-être des animaux. Ce dernier recommande que les municipalités qui font face à une présence répétée de chats errants soient tenues légalement de procéder à leur stérilisation. 207 villes et communes ont d'ores et déjà mis en place de tels programmes. L'organe de concertation en place au sein du SPF Santé publique recommande également d'exiger des propriétaires de chats la stérilisation de ces derniers et leur identification.

Rendre la stérilisation des chats domestiques obligatoire

Face à ce constat tragique, une urgence, un impératif même : fermer la vanne du flux torrentiel de chats inondant les refuges ou jetés à la rue. Force est de constater qu'un profond changement des mentalités ne pourra avoir lieu dans un climat d'impunité. La sensibilisation des citoyens est essentielle, mais pas suffisante. D'un chat mâle et d'une femelle peuvent naître jusqu'à 6 petits 2 à 3 fois par ans. Un simple calcul laisse envisager qu'au terme de 4 ans, les générations ainsi mises au monde peuvent totaliser 20 000 félins. GAIA, la Chaîne Bleue Mondiale et animaux Péril plaident en faveur d'une incitation financière pour encourager les particuliers à stériliser leur animal.

Très légère amélioration pour les chiens

En 2009, les refuges ont encore dû faire face à une arrivée massive et insurmontable de chiens. On note toutefois une légère diminution des entrées : 32 346 chiens ont été livrés aux refuges contre 33 668 en 2008, soit 1522 chiens de moins. Les euthanasies ont été légèrement moins nombreuses (4155 en 2009 contre 5447 en 2008). Il y a dix ans, ce chiffre concernait 7332 chiens. Environ autant de chiens perdus en 2009 ont été rendus à leur propriétaire (10 500 contre 10 923 en 2008), mais légèrement moins de chiens ont trouvé un nouveau foyer (17 664 adoptions contre 17 729 en 2008).

Mettre un terme aux élevages intensifs

Cet état d'urgence exige une vraie prise de conscience de l'une des racines du problème que constitue l'élevage intensif de chiens. Seuls les éleveurs agréés qui se spécialisent dans une ou deux races, au maximum, et pour qui le bien-être prime sur le gain financier devraient encore pouvoir exercer une activité d'élevage.

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.