Courcelles n'autorise plus les cirques avec animaux sauvages

Courcelles n'autorise plus les cirques avec animaux sauvages

Succès
29 avril 2013

La commune de Courcelles, près de Charleroi, a décidé d'interdire la venue de cirques avec animaux sauvages sur son territoire. Une décision adoptée par le Collège des échevins suite à la proposition du tout nouvel échevin du Bien-être animal, Hugues Neirynck. M. Neirynck a formulé cette demande à la suite d'une concertation avec Michel Vandenbosch et Ann De Greef, le président et la directrice de GAIA. Courcelles s'ajoute ainsi à la longue liste des communes refusant les spectacles mettant en scène des animaux sauvages.

Outre son action auprès des communes, GAIA milite pour une interdiction fédérale de l'utilisation d'animaux sauvages dans les cirques. Ces animaux (lions, tigres, éléphants...) sont détenus dans des conditions inappropriées, enfermés dans des cages de quelques mètres carrés ; les cirques étant incapables d'assurer leurs besoins de bien-être. Conséquence : ces animaux manifestent des comportements névrotiques (tournent la tête en rond, apathie...), en raison de la frustration et de l'ennui.

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.