Colruyt bannit les œufs de batterie de ses produits

Colruyt bannit les œufs de batterie de ses produits

Succès
03 mai 2012

« C'est une avancée majeure en faveur du bien-être des poules pondeuses », se réjouit le président de GAIA Michel Vandenbosch à propos de la décision exemplaire de Colruyt. D'ici la fin de l'année, la chaîne de supermarchés n'utilisera plus que des œufs de poules élevées au sol pour la fabrication de ses produits de marque propre. En prenant cette mesure respectueuse des animaux, le Groupe Colruyt devient en Belgique la première chaîne de distribution à répondre à la demande de GAIA. Mais c'est également le souhait de la population : selon un sondage réalisé par IPSOS à la demande de GAIA, 8 Belges sur 10 s'opposent à l'utilisation d'œufs de batterie dans les produits alimentaires (sauces, pâtes, biscuits...). Colruyt accorde ainsi une vie meilleure à des dizaines de milliers de poules pondeuses. L'organisation de défense des animaux demande à présent aux autres chaînes de grandes surfaces de suivre le bon exemple du Groupe Colruyt.

Une transition achevée

Cette décision du Groupe Colruyt, annoncée aujourd'hui par communiqué de presse, s'applique à tous les magasins Colruyt, Okay et Spar Retail. De cette manière, la chaîne parachève sa transition en faveur des œufs d'élevages hors cages, déjà entamée pour les œufs frais. Depuis 2005, tous les œufs frais vendus par le Groupe Colruyt provenaient déjà d'élevages au sol (avec libre parcours couvert ou en plein air). La chaîne fait donc aujourd'hui un pas de plus en avant, et a déjà informé ses fournisseurs de cette décision.

Plus de 1000 produits concernés

Plus de 1000 produits sont concernés par cette mesure : mayonnaises, biscuits, viande préparée (comme le haché ou la salade de viande), etc. D'ici la fin 2012, Colruyt prévoit de préparer tous ces produits au moyen d'œufs issus d'élevages hors cages.

« Pour le Groupe Colruyt, le bien-être animal est un aspect important d'une politique d'entreprise durable », explique le directeur de distribution Christophe Dehandschutter.

Résultat de la campagne boycot-cot

GAIA est particulièrement satisfait de ce résultat important, engendré par sa campagne boycot-cot. Une première grande victoire avait déjà été obtenue lorsque toutes les chaînes de supermarchés belges avaient décidé de ne plus vendre d'œufs frais de cages. L'année dernière, GAIA a entamé le deuxième volet de cette campagne, visant à convaincre les grandes surfaces et les fabricants de sauces de bannir également les œufs de cages de leurs produits de marque propre. Le mois dernier, l'organisation de défense des animaux a lancé un jeu vidéo en ligne, Chicken Squeeze. Objectif : sensibiliser les consommateurs de façon ludique, et inciter les milliers de joueurs à ce jour à écrire aux supermarchés et fabricants de sauces pour que ceux-ci cessent d'utiliser des œufs provenant d'élevages en cages. Plus récemment, GAIA a également mené une action éclair devant le fabricant de sauce Devos-Lemmens au moyen d'affiches symboliques, représentant une poule recroquevillée dans un pot de mayonnaise.

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.