Chevaux de la police fédérale : bonne nouvelle

Chevaux de la police fédérale : bonne nouvelle

GAIA informe
23 décembre 2013

Le 28 novembre dernier, Animaux en Péril lançait une pétition nationale contre le plan de réforme, proposé par Madame Joëlle Milquet, du système de retraite réservé aux chevaux de la police fédérale. GAIA a soutenu cette pétition, aux côtés de 10 autres organisations, demandant à ses membres et sympathisants de récolter le plus de signatures possible. Dans son plan de réforme, la Ministre de l'Intérieur envisageait de remplacer l'actuelle formule d'adoption par la vente pure et simple des chevaux réformés de la police. Les acheteurs seraient ainsi devenus pleinement propriétaires des animaux, et auraient pu en disposer comme bon leur semblait, sans restriction ni contrôle. Le risque était que les chevaux se retrouvent exploités dans des centres équestres, qu'ils servent à la reproduction, ou qu'ils soient revendus ou exportés.

Une formule d'adoption qui a rendu heureux des centaines de chevaux

Le programme d'adoption est en vigueur depuis 1991 et offre aux chevaux réformés de la police une retraite bien méritée. Les équidés écartés du service actif ne sont plus vendus sur les marchés aux chevaux de boucherie – comme c'était auparavant le cas –, mais adoptés par des particuliers, des policiers, des centres d'hippothérapie ou des refuges. L'adoptant doit répondre à des critères de détention particuliers : taille réglementée des prairies et des boxes, reproduction interdite, monte de loisir uniquement, pas d'adoption en centre équestre ni d'exploitation dans un cadre professionnel, etc. Un contrat signé par les deux parties reprend l'ensemble des clauses. L'adoptant n'est donc pas propriétaire de l'animal, mais son responsable. Lorsque toutes les conditions ne sont pas respectées, l'animal est retiré à l'adoptant pour être confié à un autre foyer. Actuellement, un contrôle annuel est effectué chez chaque adoptant par un inspecteur de police et un vétérinaire.

Madame Milquet maintient la formule d'adoption

Vendredi dernier, la Ministre a communiqué sa décision de maintenir l'actuelle formule d'adoption, qui ne subira donc aucune modification. C'est une très bonne nouvelle pour les chevaux. L'objectif de la pétition étant atteint, cette dernière est désormais clôturée. GAIA remercie toutes les personnes qui ont signé et récolté des signatures pour cette pétition.

Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.