Animaux dans la Constitution : débat ouvert au Sénat

Animaux dans la Constitution : débat ouvert au Sénat

GAIA informe
16 janvier 2018

Hier, la Commission des Affaires institutionnelles du Sénat a, pour la première fois, examiné la proposition visant à inscrire la protection, la dignité et le bien-être des animaux dans la Constitution belge. Introduite par Christine Defraigne (présidente du Sénat) et Sabine de Bethune (sénatrice), cette proposition répond en fait à la demande de GAIA, qui mène activement campagne pour ce changement constitutionnel.

Lors des discussions, tous les partis qui se sont exprimés ont réagi de manière positive à cette idée. Il a été décidé d’organiser des auditions, qui auront lieu le 5 et le 19 mars. Ces auditions porteront sur quatre axes, sur proposition de Sabine de Bethune :

  • la dimension juridique de l’inscription des animaux dans la Constitution ;
  • la dimension scientifique de la nature sensible des animaux et de leur conscience ;
  • la dimension sociétale et la contribution citoyenne à cette question ;
  • la dimension internationale, en référence aux pays qui ont déjà opéré ce changement (Luxembourg, Allemagne…).

Lors des discussions, Sabine de Bethune a explicitement fait référence à l’initiative de GAIA, et à la pétition demandant d’inscrire les animaux dans la Constitution, qui a désormais franchi le cap des 100.000 signatures. Encore une avancée pour cette importante campagne de GAIA. A suivre, donc.

Plus d'actualités sur:

Oui, aux animaux dans la Constitution

Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.