6 expérimentations ridicules menées sur des animaux

6 expérimentations ridicules menées sur des animaux

GAIA informe
24 avril 2015

Aujourd’hui c’est la journée mondiale des animaux de laboratoire. GAIA profite de l’occasion pour réitérer sa demande d’une politique réellement ambitieuse en faveur de méthodes substitutives aux tests sur animaux. De nombreux scientifiques défendent encore l’expérimentation animale, affirmant qu’elle est absolument nécessaire. Ces exemples récents d’expérimentations nous en fait douter fortement :

1. Vieillissement de lémuriens

Des tests ont été effectués pour montrer que les lémuriens vieillissent de manière similaire aux humains. 41 microcebus (les plus petites espèces de lémuriens) de différents groupes d'âge (jeunes adultes, adultes d'âge moyen ainsi que des plus âgés) ont été soumis à une série de tests comportementaux quotidiens pendant huit semaines pour évaluer leur résistance à l'anxiété et physique, ainsi que leur mémoire. L'un des tests en question les forçait à s’accrocher à un cylindre lisse jusqu'à ce qu'ils en tombent de fatigue. Un autre test consistait à les faire courir sur un tapis roulant tout en augmentant la vitesse jusqu’à ce qu’ils en tombent également.

2. Les effets de l'alcool sur le fœtus

Pour caractériser les effets de l’alcool sur les cellules du cerveau, des rats nouveaux-nés ont été séparés de leur mère et placés à l'intérieur de chambres où ils ont été contraints de respirer de alcool vaporisé trois heures par jour pendant trois mois. Certains des rats ont été anesthésiés avec des produits chimiques injectés directement dans leur cerveau avant d'être tués quatre jours plus tard. Les autres rats ont également été tués et leurs cerveaux disséqués.

3. Une mauvaise enfance génère une maladie des gencives

Pour savoir si le stress en début de vie conduit à un plus grand risque de maladie des gencives, des rats nouveaux-nés ont été enlevés à leurs mères et laissés seuls dans des cages pendant trois heures chaque jour pendant deux semaines. Lorsque ces rats ont atteint l’âge de 13 semaines, leurs niveaux d'anxiété ont été relevés depuis une plate-forme ouverte en hauteur. Une semaine plus tard, ils ont été mis sous sédation et un fil était attaché autour d'une de leurs molaires pour provoquer une maladie des gencives. Trois semaines plus tard, tous les animaux ont été décapités puis leurs dents examinées.

4. Les effets à long terme de la nicotine

Pour étudier les effets à long terme de l'exposition à la nicotine sur le cerveau, 30 rats ont été testés pendant neuf mois. Dans un premier lieu, la nicotine leur a été injectée 15 fois pendant une période de trois semaines. Ensuite, ils n’ont rien reçu pendant sept mois. Enfin, de la nicotine leur a été injectée à nouveau tous les jours pendant une semaine. Les animaux ont ensuite été soumis à des tests de comportement hebdomadaires pendant lesquels leurs mouvements étaient surveillés alors qu'ils étaient enfermés dans une boîte pendant 30 minutes. Tous les animaux ont été tués et leurs cerveaux disséqués à la fin de l'expérience.

5. Est-ce que la beuverie effrénée rend plus impulsif

Pour étudier les effets des beuveries effrénées sur l'impulsivité des jeunes adultes, de l'alcool a été injecté à quatre reprises pendant deux jours directement dans l’abdomen de groupes de 24 souris adolescentes, avant de limiter leur ration de nourriture afin de réduire leur poids de 85%. Les souris ensuite été soumises à des tests de comportement pour voir si ces périodes de consommation excessive d'alcool les avaient rendus plus impulsif.

6. Que se passe t-il lorsque vous arrêtez de faire de l'exercice?

Des rats ont été forcés de courir sur des tapis roulants motorisés spéciaux livrant de petits chocs électriques lorsqu’ils tentaient de se reposer. La vitesse du tapis de course a été augmentée, jusqu'à leur épuisement. Après quatre semaines d’exercice intense, les rats ont pu se reposer pendant quatre semaines avant d'être forcés à nouveau de remonter sur le tapis roulant. Certains animaux ont été soumis à des injections deux fois par jour directement dans leur abdomen. Certains animaux ont également été mis sous sédation pour des expériences de surveillance cardiaque avant d'être tués et disséqués.

Signez notre pétition contre les tests des produits d'entretien sur animaux

Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.