La production de fourrure en Chine poursuit sa chute

La production de fourrure en Chine poursuit sa chute

Succès
10 janvier 2018

On constate ces dernières années une perte d’intérêt mondiale pour la fourrure, motivée notamment par des raisons éthiques et de bien-être animal. Et la Chine, un des principaux producteurs mondiaux de fourrure au monde, n’est pas épargnée par cette tendance à la baisse.

Ainsi, selon la dernière estimation de la l’association chinoise des industriels du cuir et de la fourrure, la production totale de peaux d’animaux produites en 2016 a enregistré une chute de 42,21% par rapport à 2015 et annonce que les de 2017 chiffres ne devraient pas non plus être bien meilleurs. En cause : une baisse de la demande sur les marchés national et mondial qui ne semble pas prête de s’arrêter.

Ces chiffres confirment la profonde crise que connait l’industrie de la fourrure, notamment dans un contexte où un nombre grandissant d’entreprises de renommée mondiale, à l’instar de Gucci, Armani, Michael Kors ou VF Corporation, ont choisi de bannir définitivement la fourrure de leurs collections.

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.