Le ministre Benoît Lutgen (cdH) part à la recherche d'alternatives au gavage des oies et des canards pour le foie gras

Home > Actualité > Le ministre Benoît Lutgen (cdH) part à la recherche d'alternatives au gavage des oies et des canards pour le foie gras

07/12/2011

GAIA: « Initiative exemplaire »

Bruxelles, le 7 décembre 2011- Benoît Lutgen, en tant que ministre wallon de l'agriculture, va financer une étude visant à trouver des alternatives à la pratique du gavage. Le président du cdH a annoncé sa décision à l'organisation de défense des animaux GAIA. Dans le cadre de cette initiative, qui sera lancée en 2012, les universités et les écoles de cuisine pourront soumettre un projet de développement d'alternatives au gavage des oies et des canards pour la production de foie gras. Par cette décision, M. Lutgen suit la recommandation du Conseil de l'Europe.

Recommandation du Conseil de l'Europe
La décision du ministre Benoît Lutgen fait suite aux concertations avec l'organisation de défense des animaux GAIA, et répond à la recommandation du Conseil de l'Europe. Le Comité scientifique (de la santé et du bien-être des animaux) de la Commission européenne a également tiré la conclusion que les méthodes de gavage actuelles étaient particulièrement préjudiciables pour les canards et les oies. Depuis 1998, ces scientifiques recommandent la recherche et la mise en œuvre d'alternatives permettant d'éviter la pratique du gavage.

GAIA : « Exemplaire »
« La France (le plus gros producteur de foie gras) mais aussi d'autres régions devraient prendre exemple sur cette décision », réagit positivement la directrice de GAIA, Ann De Greef. Depuis des années, l'organisation de défense des animaux mène campagne contre la maltraitance subie par les canards et les oies pour la production de foie gras. L'organisation a même mis sur le marché sa propre alternative, respectueuse des animaux et entièrement végétale : le Faux Gras® de GAIA, qui est disponible depuis le 1er décembre dans toutes les chaînes de supermarchés, Aldi mis à part.

Ann De Greef, la directrice de GAIA, commente : « Nous voulons que cesse en Belgique la pratique du gavage, qui occasionne une grave souffrance aux animaux. Dans cette optique, GAIA salue l'appel à projet de Benoît Lutgen, qui représente un pas important dans la bonne direction. »

Belgique
La Belgique est l'un des rares pays d'Europe (avec la France, l'Espagne, la Hongrie et la Bulgarie) où l'on produit encore du foie gras. Le gavage pour la production de foie gras est interdite dans douze pays de l'UE. Dans notre pays, cette pratique continue de provoquer la souffrance de plusieurs centaines de milliers de canards, gavés à l'aide d'une machine pneumatique, et de quelques milliers d'oies, de manière très intensive, jusqu'à l'obtention d'un foie jusqu'à 10 fois plus gros que la normale.

 



Tags: alternatives des canards des oies faux gras foie gras la pratique du gavage
Suivez-nous: