GAIA, partenaire du Cruelty Free Fashion Show 2016 à Shanghai

GAIA, partenaire du Cruelty Free Fashion Show 2016 à Shanghai

Action de GAIA
14 mars 2016

Samedi dernier à Shanghai se tenait la troisième édition du Cruelty Free Fashion show, un défilé de mode résolument sans fourrure. GAIA était à nouveau au rendez-vous cette année, en tant que partenaire de cet événement notable au message anti fourrure assez explicite. Avec un public composé essentiellement de célébrités chinoises, les spectateurs ont pu admirer sur le podium les créations de 17 stylistes provenant de 8 pays différents.

A notre demande, deux stylistes belges très prometteurs se sont donc prêtés au jeu : Katrien Van Hecke et Ilke Cop. Les deux designers n’utilisent pas de vraie fourrure, ni d’ailleurs de cuir, dans la conception de leurs collections.

« En participant à ce défilé de mode, je veux encourager les consommateurs à opter pour des vêtements durables », explique Katrien, qui s’était déjà jointe à nous l’année dernière. Pour Ilke : « Il est inacceptable que le monde de la mode maltraite encore des animaux et des humains. Je me réjouis de participer à cet événement, un moyen pour moi de lutter plus activement pour que cela cesse ».

La Chine est le plus gros importateur de fourrure au monde, et après l'Europe, elle est aussi le deuxième producteur mondial de fourrure. Mais nous avons constaté que là bas également, la fourrure fait l'objet d'une opposition croissante. Pour GAIA, il est donc crucial d'aller y sensibiliser les consommateurs, les stylistes et les détaillants, et de montrer qu'il existe des alternatives autant éthiques qu'esthétiques.

Merci à ACTAsia, l’organisation à l’origine de cet événement, pour leur précieuse collaboration !

Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.