Etape historique en Wallonie pour l'interdiction de l'abattage sans étourdissement

Etape historique en Wallonie pour l'interdiction de l'abattage sans étourdissement

Succès
05 mai 2017

Les abattages rituels sans étourdissement d’animaux seront bel et bien interdits en Wallonie. Les députés wallons membres de la Commission Environnement ont approuvé à l'unanimité ce matin une proposition de décret visant à mettre fin à cette pratique en Région wallonne à partir du 31 août 2019. A cette occasion, une trentaine de militants de GAIA s’étaient regroupés devant le Parlement wallon à Namur pour manifester soutien et gratitude aux parlementaires wallons. Deux militants de l'association, déguisés en mouton et en vache de la tête aux pieds, ont ajouté une petite note douce à ce rassemblement, en offrant des câlins de remerciement aux députés qui le souhaitaient ! « C’est un grand jour pour GAIA et pour les dizaines de milliers de moutons et de bovins, pour qui ce vote signifiera prochainement la fin de souffrances provoquées par l'abattage sans étourdissement aussi intenses qu'inutiles ! », s’est félicité le président de GAIA, Michel Vandenbosch. « L’interdiction de l'abattage sans étourdissement représente le couronnement de 25 années d'actions et de campagnes. C'est la victoire de la persévérance ! », a-t-il ajouté.

Ainsi, dans les grandes lignes de ce projet de décret, il sera obligatoire d’étourdir de manière réversible, c’est à dire avant la saignée (pre-cut stunning), tout ovin, caprin ou bovin devant être abattu de manière rituelle. La majorité gouvernementale a donné son accord pour la mise en place de ce projet de décret, qui devra entrer en vigueur le 31 août 2019.

Une étape historique

Reste à soumettre le texte au vote de l’ensemble des députés lors d’une prochaine séance plénière pour que l’interdiction de l’abattage sans étourdissement soit effectivement adoptée. Mais pour le président de GAIA, Michel Vandenbosch, ce vote constitue tout de même une étape historique : « C’est avec grande émotion que je salue la décision des députés wallons membres de la Commission Environnement qui ont fait preuve de sagesse et de bon sens. Je salue particulièrement Christine Defraigne (MR) et Josy Arens (cdH) pour avoir eu le courage de défendre leurs propositions avec ténacité, sans oublier le précieux soutien du Ministre wallon du bien-être animal, Carlo Di Antonio ». Avant d’ajouter : « Mesdames et Messieurs les députés wallons membres de la Commission Environnement, avec ce vote vous prouvez que le Bien-être animal compte sérieusement et vous répondez au souhait de près de 9 wallons sur 10. GAIA vous dit ‘chapeau’ et ‘merci pour eux !' »

Faciliter la transition

Le président de GAIA fait dès à présent appel à la sagesse et au sens citoyen des communautés religieuses, et tend la main à toute personne désireuse de mener à bien un dialogue constructif avec l’ensemble des parties concernées, en vue de faciliter la transition pratique vers l'abattage avec étourdissement. « Dans un souci d'efficacité, ne perdons pas de temps et prenons le taureau par les cornes, de manière digne et respectueuse bien évidemment », conclut Michel Vandenbosch.

Plus d'actualités sur:
Ouvrez votre boîte e-mail et créez un nouveau message. Cliquez sur le premier bouton ci-dessous et collez la ou les adresses e-mail dans le champ d'adresse de votre nouveau message. Cliquez sur le deuxième bouton et collez le texte du message dans votre nouveau message. Envoyez et c'est fait !
Fermer
Le texte est copié correctement.